11-07-2018 09:30 - Une étude internationale place le gouvernement de la Mauritanie dans la section "mort clinique"

Une étude internationale place le gouvernement de la Mauritanie dans la section

Adrar Info - Une nouvelle étude préparée par l’entreprise internationale "Burson Cohn & Wolfe", intéressée par les sites de réseaux sociaux, a classé les membres du gouvernement mauritanien actuel, dans la section de la mort clinique des médias.

L’étude a inclus les dirigeants de la Mauritanie sur une liste de six pays dont les membres du gouvernement n’ont aucune activité significative sur le site mondial Twitter, en comparaison avec leurs homologues dans 192 pays.

En tête de la liste des gouvernements arabes "vivants" – selon l’étude -, la reine Rania de Jordanie, dont le compte sur Twitter, est suivi par dix millions d’activistes. Ensuite, le vice-président des Émirats arabes unis, le Premier ministre Cheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum qui est suivi par 9 millions d’activistes.

La liste rapporte que les gouvernements des pays : Mauritanie, Laos, Nicaragua, Corée du Nord, Swaziland et Turkménistan sont classés dans la section « Mort clinique » et donc en dehors de la liste des gouvernements « vivants » du monde!

Selon l’étude, le président américain Donald Trump compte le plus grand nombre d’abonnés sur sa page "Twitter". Il vient en tête de la liste des leaders gouvernementaux «vivants». Le compte "Twitter" du président américain est suivi actuellement par 52 millions de personnes.

Le Premier ministre britannique Thereza May devance ses homologues européens, son compte Twitter est suivi par 5 millions de followers. Vient ensuite le président français Emmanuel Macaron dont le compte Twitter est suivi par 3 millions d’abonnés.

Source : https://www.anbaa.info/?p=42137

Traduit par Adrar-info.net



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2128

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • serranus (H) 11/07/2018 11:09 X

    Tu parles du gouvernement mauritanien, et quelle relation entre ton texte et la photo de Macron?