07-11-2018 15:51 - Scandale au ministère de l’habitat

Scandale au ministère de l’habitat

Adrar-Info - Au ministère de l’habitat un scandale lié aux modifications des plans d’urbanisation a été révélé. Il est le fait d’une connivence ancienne, entre des  "personnalités influentes" et des employés de ce ministère, consistant à modifier – à leurs profits-les plans de certaines parcelles de terrain, loties dans la capitale Nouakchott.

Chaque fois qu’une enquête est ouverte se rapportant à une question foncière douteuse, elle est vite étouffée par l’intervention des «influents» qui protègent le lobby dominant aujourd’hui au sein du département de l’habitat.

Des accusations sont portées contre un activiste, dans le domaine des transactions foncières, d’être derrière ces manipulations. Son astuce consiste à calquer des schémas récents sur d’anciens plans, en coopération avec la mafia du ministère.

Cette tricherie cause d’énormes pertes aux citoyens, et conduit à des conflits et litiges fonciers dans différentes zones de Nouakchott Nord.

Des sources rapportent que des parcelles étaient consignées dans un seul registre appelé "registre A" pour la wilaya de Nouakchott. Lequel a été retiré par l’inspection générale de l’État, après y avoir noté l’existence de suspicions.

Surtout que les attributions qui y figurent sont signées par un ancien gouverneur de Nouakchott, deux ans, après qu’il ait quitté son poste de Wali. En sus du fait que le gouverneur cité, détient toujours le sceau (cachet ), qu’il utilisait lorsqu’il exerçait ses fonctions dans la Wilaya, avant sa destitution. Les attributions de parcelles portent les noms des membres de sa parentelle.

Les parcelles de terrain en question sont:

DB EXT SUIT 3 1470 LOT

L.H8 SOCOGIM Ext 470 lot

LH8 SOCOGIM 3000 LOT

I, 4 Ext 700 lot

H8 1280 lot

Socogim DB 3000 lot

Amouraatt 2000 lot

I.4 Suite 400 lot

SOCOGIM DB SUITE 3000 LOU

10 Consession Sup 500 Hk

Source : http://meyadin.net/node/13438

Traduit par Adrar.info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 4824

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • lass77 (H) 07/11/2018 19:47 X

    Ils devront répondre de leur vol et corruption au jugement dernier , honte à ces comportements de kouffars

  • El Houssein (H) 07/11/2018 17:34 X

    continuer à fouiller, vous trouverez le mystérieux dossier de la zone comprise entre Tavrak Zeina et Leksar, qui est couvert par une mafia que personne n'est encore arrivée à détecter. Ce dossier est encore plus complexe car ce sont de gros bonnets qui en ont bénéficier au détriments des ayant droits qui continuer à trainer sans suite ni par le MEF ni par celui de l'Habitat.

  • ikslebart (H) 07/11/2018 17:01 X

    Comme ces fameux terrains situés dans des cimétieres derrière l'hopital national. le mur demoli une première fois puis reconstruit. incroyable dans des cimetières.