28-12-2018 23:30 - ASCOM et la Mairie de Boghé en guerre contre les ordures [PhotoReportage]

ASCOM et la Mairie de Boghé en guerre contre les ordures [PhotoReportage]

Terroir Journal - La propriété procure la santé, la santé est la première richesse, ce slogan d’ASCOM était une théorie qui désormais, est mise en œuvre. Le bulldozer mobilisé par la commune aménage un vaste trou où sont enfuient les tas d’immondices d’ordures superposés sauvagement à l’abattoir.

Sous la supervision d’Amadou Samba Sao dit Papis, un agent de la municipalité qui ne dort pas depuis une semaine à cause de la préparation de cette laborieuse tâche. Non loin de lui, Amadou Kassé aussi qui connait bien les grands travaux veille au grain sur le travail exécuté par les engins.

L’abattoir fait partie des principaux centres névralgiques où les ordures sont entassés. Le maire de la commune, Adama Moussa n’a pas attendu le coup d’envoi officiel pour foncer avec les moyens disponibles dans cette immense tâche.

L’opération de nettoyage, la 2ème du genre initiée par la Ascom de la diaspora Boghéenne établit en Europe, aux USA et en Afrique en partenariat avec la commune manquait de ressources selon les organisateurs qui sont très engagés même s’ils manquent de maîtriser certaines réalités locales.

C’est presque 24 heures après démarrage de la campagne d’assainissement qui a nécessité la mobilisation d’engins lourds (bennes, tractopelles, chargeurs etc…) que la cérémonie officielle de lancement a été donnée dans les locaux du Lycée Technique par le Hakem de Mouaîd en présence du Maire, du président d’ASCOM, M. N’Gaîdé Ibrahima, du Représentant Résident du PNUD et des maires des communes de Tintane, de Kaédi, de Rosso et de Tavrag Zeina.

A cette occasion l’édile de la ville a souhaité la bienvenue à ses hôtes de marque et rappelé les objectifs de cette opération d’assainissement. Quant au président d’Ascom, il est revenu sur l’historique de la création de cette organisation de la diaspora, de ses objectifs ainsi que du début des réalisations mais aussi de ses faiblesses.

Le maire de Tavrag Zeîna a quant à lui évoqué dans son discours les problèmes que traversent les communes pour faire face à la lutte contre les ordures ménagers non sans louer la contribution du PNUD dans le combat mené par les collectivités locales pour assainir les villes à travers le cadre de Sendeî qui ambitionne de "renforcer la résilience et la sécurité humaine des communautés vulnérables en milieu urbain à travers la mise en œuvre du cadre de Sendei pour la réduction des risques des catastrophes entre la période 2015-2030".

Dans son adresse, le Représentant du PNUD a rappelé le processus qui a conduit l’organisation Onusienne à venir en aide à la mairie dans le cadre de cette opération. Le PNUD appuie la mise en place des villes résilientes est co-organisatrice de cette journée avec le programme des Volontaires des Nations Unies et la commune de Boghé.

L’organisme Onusien a offert un matériel d’assainissement à la commune dans ce cadre, matériel réceptionné en présence des autorités administratives, des élus municipaux, de la direction générale de la protection civile et des notabilités de la ville. Après la cette cérémonie de réception, un long palabre des participants s’en est suivi.

Occasion d’échanger avec les bénéficiaires du projet ASCOM qui étaient très nombreux dans la salle. Les journées d’Assainissement ASCOM organisées en partenariat avec la commune de Boghé vont durer quatre jours et seront clôturées par une conférence de presse.

---





















Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2025

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Nouvelle-Mauritanie (H) 29/12/2018 00:26 X

    Toutes nos féllicitations,en espérant que bientôt la commune de boghé vas développer le tourisme et le développement ainsi pour toutes les communes de la Mauritanie inchaAllah.« Président, unificateur des Mauritaniens », « Alahouma Sali Wo S’élime alla Séyidina Mohamed ».Amine, La louange reste à Allah, Nous Le Louons et implorons Sons aide ainsi que son pardon.