09-09-2019 14:30 - Mauritanie : la loyauté de Ould Ghazouani envers Ould Aziz fait polémique

Mauritanie : la loyauté de Ould Ghazouani envers Ould Aziz fait polémique

Kassataya - Le limogeage de Ould Ely patron de la SNIM suite à un rapport accablant sur la gestion de Ould Aziz et son remplacement par l’ancien ministre des finances et de l’économie Ould Djay c’est l’arbre qui cache la forêt.

Autant d’indicateurs pour les observateurs qui révèlent la méthode de pillage de l’ancien président sur la vente du fer et la complicité de son ministre de l’économie et des finances.

C’est surtout le laxisme du président mauritanien qui inquiète les observateurs. Cette affaire de limogeage du patron de la plus grande société d’Etat qui intervient dans un contexte où les observateurs et l’opposition mauritanienne ne sont pas dupes des difficultés financières du pays, suscite des interrogations sur la posture du président Ould Ghazouani à peine investi dans sa nouvelle fonction.

En effet Ould Ghazouani a annoncé de bonnes intentions pour sortir le pays de l’impasse économique léguée par son prédécesseur. Et depuis deux semaines la révision de certains accords conclus par Ould Aziz va dans ce sens mais dans une moindre mesure. La raison est simple.

Le cœur du redressement économique réside avant tout dans un audit de toutes les sociétés d’Etat au bord de la faillite dont certaines sont liquidées comme la SONIMEX et l’ENER pour ne citer que celles-ci.

En nommant un ancien ministre de l’économie et des finances nouveau patron de la SNIM, une personnalité décriée par la classe mauritanienne toutes tendances confondues Ould Ghazouani tente de couvrir son frère d’armes et sa méthode de pillage des ressources du fleuron de l’industrie mauritanienne notamment dans la vente du fer de 2011 à 2015.

C’est cette vérité amère qui résulte du rapport de Ould Ely qui est à l’origine de ce nouveau feuilleton. Et c’est Ould Aziz qui serait même à l’origine de cette pression une fois averti de cette révélation.

Et les tapages médiatiques sur la fronde des caciques de l’UPR après la formation du gouvernement de Ould Cheikh Sidya font partie de ce plan machiavélique pour empêcher le nouveau président d’agir.

L’ancien chef d’Etat serait même en possession de toutes les preuves de la casse de dix années au pouvoir. Une difficulté supplémentaire pour Ould Ghazouani et son gouvernement de procéder à des audits réclamés aujourd’hui par l’opposition.

Devant ce casse-tête le président mauritanien a choisi la loyauté chère aux généraux de l’armée en laissant partir son ami avec près de 300 valises et d’autres biens incommensurables dont le fugitif a le secret. Ould Ghazouani a prêté serment.

Ce qui l’oblige à agir sur la base de preuves. Cette difficulté est surmontable. Dans le cas échéant c’est une complicité synonyme de haute trahison condamnable par la justice.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 2831

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • pyranha (H) 10/09/2019 10:44 X

    A quand y aura t-il un "OUSMANE SONKO" mauritanien dans ce pays ? où sont nos supposés experts ou docteurs en économies pour monter au créneau pour vigoureusement dénoncer ce pillage? ceux qui croient que Gazouani va lever le petit doigt pour incriminer qui que ce soit dans l'ancien régime font semblant de ne rien comprendre. Gazouani et aziz sont des complices dans tout ce qui se passe ,Gazouani ne verrait jamais un fauteuil présidentiel sans la volonté de Aziz ,alors arrêtons de chialer laissons ce débat , que le pillage continue ,et que se taisent les complices.

  • kalidou gueye (H) 10/09/2019 02:09 X

    Association main propre vous n êtes pas propre comme ould njay ou hademine ould bachir qui ont tous pillés ce pays et mis SNIM à genoux et qui continuent à gravier des échelons. Pauvre Mauritanie.

  • Adiekodda (H) 09/09/2019 22:24 X

    Elle est où; la nouvelle Mauritanie?

  • Marrakech (F) 09/09/2019 18:10 X

    Aziz a fait élire Ghazwani pour que ce dernier couvre ses 11 ans de malversations, la nomination du nouveau patron e la SNI, un proche d'Aziz, en est un parfait exemple. LE VRAI PRESIDENT, CELUI QUI PREND LES DECISIONS STRATEGIQUES, C'EST AZIZ !

  • medabdul (H) 09/09/2019 17:19 X

    prés de 300 valises;du jamais vu dans aucun pays au monde .MÊME ben ali n'a pas fait mieux mais c'est quoi ce truc?il veut se venger de qui? de l'ancienne misère atavique qu'il a vécu.

  • DocteurM (H) 09/09/2019 17:05 X

    Je partage avec vous cette belle histoire que j'ai lue sur FB qui résume notre lamentable situation : "On raconte que les éléphants, ces animaux MAJESTUEUX et PUISSANTS (surtout en troupeau) ont été habitués PETITS, puis tout au long de leur jeunesse, à être attachés par leurs maîtres à des piquets, à des arbres pour leur apprendre docilité et obéissance. Devenus ADULTES et terriblement forts, ces éléphants ne remuent même pas les chaînes qui les attachent aux arbres qu’ils peuvent, pourtant, arracher d’un simple mouvement, juste comme des fétus de paille ! Notre peuple (comme tous les peuples), MAJESTUEUX et PUISSANT quand il est uni, serait-il devenu, depuis son retour en enfance (depuis le premier coup d’état), un troupeau d’éléphants (de dromadaires… de moutons) attachés à quelques misérables brindilles?"

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 09/09/2019 16:35 X

    Moctar Ould N’djay le nouveau patron de la SNIM est excellent et bosseur, que ce soit sous aziz ou ghazouani , un soutien de poids ! Il a montré qu’il est le meilleure ministre des finances que la mauritanie ait connu, mieux encore: il est l’un des meilleurs cadres de ce pays, de plus, et c'est la un point capital, Moctar Ould N’djay est apprécié par les institutions financières internationales pour son écoute, sa simplicité et son efficacité. On ne change pas une équipe qui gagne! C’était une grosse erreur aussi d’avoir nommé Hassena Ould Eli ADG de la SNIM car il est inexpérimenté et incompétent, heureusement qu'il a été viré pour écrits mensongers et diffamatoires. Nous ne pouvons pas tolérer qu'un dirigeant d’une entreprise comme la SNIM se répande et profère à tout va des propos diffamatoires. VIVE GHAZOUANY et VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE