11-09-2019 07:00 - Le premier ministre mauritanien : « nous tendons la main à l’opposition et on se concertera avec elle »

Le premier ministre mauritanien : « nous tendons la main à l’opposition et on se concertera avec elle »

Saharamédias - Le premier ministre mauritanien Ismael O. Bedda O. Cheikh Sidiya a déclaré mardi soir, lors d’un dîner offert aux députés de la majorité, que son gouvernement tend la main à l’opposition et qu’il était disposé à se concerter avec elle sur les grandes questions, réaffirmant « la nouvelle vision qui vient d’être entamée avec le président Mohamed O. Cheikh Ghazouani qui consacre le principe de la concertation ».

Le premier ministre a ensuite remercié les députés de la majorité qui ont voté la semaine dernière en faveur du programme du gouvernement « une preuve a-t-il notamment déclaré de l’intérêt et à l’engagement portés à la vision ambitieuse du président de la république ».

Ismael O. Bedde O. Cheikh Sidiya a ajouté que la nouvelle vision portée par le président a obtenu la confiance du peuple mauritanien et que les députés ont réaffirmé leur attachement à elle.

Le premier ministre a encore dit qu’il sollicitait l’appui de tous les députés et de tous les partis auxquels il tend la main, ajoutant que le climat qui prévaut au sein de l’assemblée nationale reflète un esprit patriotique, responsable et honnête pour l’intérêt général.

Il a salué les députés qui ont voté contre le programme du gouvernement ajoutant qu’il leur tend la main et que le gouvernement était disposé à écouter leurs avis et à se concerter avec eux.

Le premier ministre a enfin dit que le gouvernement œuvrera à dynamiser toutes les institutions constitutionnelles à l’avant-garde des quelles l’assemblée nationale.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1827

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Mohamedene (H) 11/09/2019 13:53 X

    Qels sont les contours de cette opposition ? Quelle définition donne-t-il de celle là ? Inclue-t-elle ses propres détracteurs dans l'UPR ?

  • mdmdlemine (H) 11/09/2019 07:24 X

    inédit exceptionnel voilà la vraie démocratie voire la parfaite voilà le dialogue la main tendue à l'opposition humiliée et méprisée hier par Aziz voilà une main tendue aux députés qui ont voté contre la DPG pour les écouter Vous êtes sur la bonne voie, vous n'avez pas déçu conitinuez poussez le train de réforme, pensez aux victimes de l'injustice et de l'arbitraire réhabiliter les communautés négromauritanienne et haratine dans leurs droits A ce rythme pour avez bien des raisons pour briguer beaucoup de mandats et consultez le peuple qui acceptera pour ne pas ouvrir la voie à des corrompus

  • Marrakech (F) 11/09/2019 07:15 X

    Il ne suffit pas tendre la main à " l'opposition ", il faut reconnaitre que la victoire a été volée, l'opposition n'est pas celle qu'on croit !