11-09-2019 18:45 - La police de Nouakchott arrête un suspect pour avoir publié une vidéo concernant un scandale social

La police de Nouakchott arrête un suspect pour avoir publié une vidéo concernant un scandale social

Adrar-Info - La police de la capitale à Nouakchott a entamé une procédure d’arrestation, d’une personne supposée avoir produit, réalisé et publié sur «Facebook» une vidéo montrant une jeune femme, employée d’une banque locale ( qui fut son ex-épouse ), à l’intérieur de sa voiture personnelle, l’obligeant sous la contrainte à conter les détails d’une aventure émotionnelle.

La fille semble pâle, son visage enroué et presque en pleurs…. Selon les sources de «anbaanfo », la police de Dar Naim (quartier Ten Soueilim) où la famille de la jeune victime réside, a ouvert une enquête à propos de la vidéo.

L’enquête a jusqu’à présent impliqué la visite du domicile de la famille de la victime et de la famille de l’accusé.

La mère de la jeune femme (G, B), contactée par «anbaaInfo» a refusé de faire une déclaration sur le sujet jusqu’à la fin de l’enquête judiciaire et a seulement déclaré: «Nous avons déposé une plainte et nous nous referons à Dieu A lui nous appartenons et à Lui nous revenons ».

Source : https://www.anbaa.info/?p=51556

Traduit par Adrarinfo



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 5562

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • alhagh (H) 11/09/2019 21:55 X

    il est temps de cesser les hypocrisies! combien de nos soeurs et femmes ont été harcélées par leur patron, les obligeant parfois à céder sous peine de perdre leur emploi! La police et la justice doivent sévir contre ces prédateurs et non contre ceux qui les dénoncent ou qui divulgue ce genre de scandales Quel pays Al Hagh

  • avocatgeneral (H) 11/09/2019 20:35 X

    J'ai regardé la vidéo, je pense que le bourreau de la jeune fille doit dormir en prison pour avoir torturer moralement cette jeune pauvre personne et diffuser cette vidéo inquisitrice. Quand je pense que des monstres pareils se promènent parmi nous, je ne comprends pas nos autres moralisateurs qui se mettent en action au quart de tour suite à des faits plus anodins.