30-01-2020 15:20 - Rosso : un quinquagénaire écroué pour une affaire de viol

Rosso : un quinquagénaire écroué pour une affaire de viol

Tawary - Un homme, la cinquantaine révolue, arrêté le vendredi dernier, à Rosso, dans le cadre du viol d’une mineure de nationalité sénégalaise, a été entendu, hier, mercredi 29 janvier, par le juge d’instruction au tribunal de Rosso, avant d’être envoyé à la Maison d’Arrêt, selon une source, qui rapporte l’information.

Il s'agit d'un soldat qui faisait la navette entre Rosso-Nouakchott. Il traitait souvent avec des voyageurs qui n’ont pas fait les formalités de devises surtout des étrangers, explique la source.

La fille venait du Sénégal pour se rendre à Nouakchott chez des parents. A sa descente de la pirogue à Rosso, elle tomba sur un chauffeur. Ce dernier, lui dit qu'il peut lui faciliter le reste de son voyage sur Nouakchott.

Offre acceptée. Il l’embarqua dans sa voiture à partir du bord du fleuve pour le centre-ville. Mais, c’est à mi-chemin, que le rêve de la fille a été brisé, dit-on.

« Pour me faire descendre, il m’a tiré par les cheveux avant de me faire subir toutes les sortes d’atrocités », raconte la victime. « Il m’a battu avant de me maltraiter sous les menaces de mort », ajoute la fille en sanglot.

La victime a été évacuée suite à l'assistance d'une Ong au centre hospitalier de la ville et l’accusé fut arrêté par les hommes de la Brigade de la gendarmerie nationale à Rosso. Du coup, une enquête a été ouverte pour mettre en relief les tenants et les aboutissants de cette affaire qui a secoué tout Rosso.

Alertés, les parents de la victime sont venus à Rosso pour s'enquérir de la santé de leur fille et assister à l’audition de son agresseur.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2469

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)