29-07-2020 16:21 - Mauritanie : des parlementaires demandent le limogeage des responsables cités dans les dossiers élaborés par la commission d’enquête

Mauritanie : des parlementaires demandent le limogeage des responsables cités dans les dossiers élaborés par la commission d’enquête

Sahara Média - Des députés mauritaniens ont réclamé mercredi que soit retirée la confiance à tous les responsables liés aux irrégularités révélées dans le rapport de la commission d’enquête parlementaire.

Cette demande a été formulée lors de la séance consacrée à l’adoption de la recommandation relative au transfert des dossiers élaborés par la commission d’enquête au ministre de la justice pour les mesures à prendre et leur orientation vers les juridictions spécialisées.

Des parlementaires, dans leurs interventions, ont formulé la nécessité de constituer des commissions d’enquête parlementaires pour faire la lumière sur les multiples foyers de corruption dans les domaines économiques tout au long de l’histoire du pays.

L’assemblée nationale a adopté la proposition relative au transfert des dossiers qui ne relèvent pas des compétences de la haute cour de justice au ministre de la justice afin de les transmettre aux juridictions concernées.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2462

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Marrakech (F) 30/07/2020 10:33 X

    Tous les responsables ministres et cadres impliqués dans les affaires Aziz doivent démissionner ou être immédiatement licenciés, c'est à ce prix que l'Etat mauritanien retrouvera sa dignité !

  • maestro (H) 29/07/2020 23:00 X

    Au moins en attendant qu ils repondent severement devant la justice. 4 MILLIARDS DE $ c est bien 1300 milliards Ouguiya. La fortune de l homme au 300 valises. Le peuple est desuni et inconscient. Cette argent aurait regle toutes nos nombreuse defficultes et deficiences.

  • lass77 (H) 29/07/2020 18:14 X

    On mélange tout en Mauritanie. Quel est le pouvoir réel du parlement en Mauritanie ? Je rappelle que les députés mauritaniens ne représentent pas la réalité démographique et démocratique des Mauritaniens. Ce parlement est mal placé de nous bassiner dépuis quelques jours sur le règne gabegique d'Aziz dont certains députés sont complices ou en ont profité. C'est étouffant.