01-08-2020 15:10 - Ministre de la justice : "Il y a une volonté politique de traiter le rapport de la CEP"

Ministre de la justice :

Le Calame - Le ministre de la justice, Dr Haimoud Ould Ramdane, a déclaré qu'il y a une "volonté politique et judiciaire de faire toute la lumière et les démarches relatives aux affaires contenues dans le rapport de la commission d'enquête parlementaire".

Le parlement avait transmis le rapport au ministre de la justice avec recommandation de transférer les dossiers aux autorités compétentes. Dans la conférence hebdomadaire qu'organise le gouvernement après chaque conseil des ministres, Ould Ramdane a déclaré que "les choses sont claires. La volonté politique existe assortie et renforcée par une volonté judiciaire. Toutes les procédures suivront la voie normale conformément à la loi".

Le ministre de la justice a ajouté que "les chambres d'accusation feront leur travail et tous ceux qui seront mis en cause jouiront de leur droit à la défense. L'action judiciaire est indépendante de l'action politique et elle est tributaire de lois objectives et procédurales claires connues d'avance".

Le ministre n'a pas précisé la date du transfert des dossiers aux instances judiciaires ni qui se chargera de l'enquête pénale dans les soupçons d'affaires citées dans le rapport de la commission d'enquête parlementaire.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1655

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • hayerim (H) 02/08/2020 17:37 X

    Pour vous croire que la volonté politique existe, il faut des actes forts. En particulier, un acte clair et covaincant serait que le président de la république se sépare des ministres qui siègent avec vous aux conseils des ministres et ont été confondus comme complices de cette immense et multidimensionnelle arnaque subie par le pays et dénoncée dans le rapport de la CEP. A ce moment là et uniquement à ce moment là, nous croirons en la justice impartiale que vous défendez et qui ne devrait donc pas seulement charger uniquement le capi des capi et laisser s'échapper les petits mafiosi qui l'ont servi en toute conscience et qui faisaient, par là et directement, mal aux citoyens et au pays par zèle. Car nul n'est censé ignorer la loi...comme vous savez bien, doc. justice!

  • chos (H) 01/08/2020 17:15 X

    L'indifférence actuelle du Gouvernement aux opportunités de développement de l'enseignement destructeur de 95% de nos ressources humaines et minières ainsi que l'agricuture proposées aux Conseis Régionaux et à l'Etat inquiéte. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr .

  • Ibadou (H) 01/08/2020 16:00 X

    Vous avez accumulé un excellent aura au cours des années passées. C'est pourquoi l'unanimité était totale dans la satisfaction de votre nomination dans le gouvernement de Ould Cheikh Sidiya. Donnez vous des moyens idoines pour mener à bien ce dossier, à l'instar des travaux d'une autre entité indépendante de la République, l'Assemblée Nationale. Ainsi, sous la bénédiction du pouvoir présidentiel, la justice doit traiter avec délicatesse ce dossier, pour confondre tous les incriminés. Encore au préalable, donnez vous des moyens en minimisant l'apport d'une clique tapis pour obéir à la baguette aux ordres, comme c'était le cas avec l'apprenti dictateur Ould Abdel Aziz.

  • elhousseinou (H) 01/08/2020 15:34 X

    Alors Le rapport,la justice doit s'appuyer sur le droit Le rapport est un rapport à charge avec de la politique politicienne La justice doit s'appuyer sur des faits et non sur des ragots Si il y a un Homme à se vanter d être patriote et audacieux c'est Aziz Il a risqué sa vie plusieurs fois pour nous sauver, si ce n'était pas son charisme et son courage la Mauritanie serait pire que Mali et Burkina Nous serions sous la coupe des barbus D autres personnes règlent des comptes parceque leurs proches ont été condamnés par la justice et Aziz n'a rien à voir avec ça,l'exemple est Maham qui voulait une couverture du Président pour les faits délictueux de son épouse mais Aziz dit que les conclusions de l'IGE seront appliquées à la lettre, pas de passe droit,