01-09-2020 18:45 - Mauritanie : la diaspora commémore les martyrs de Oualata

Mauritanie : la diaspora commémore les martyrs de Oualata

Kassataya - Les mauritaniens de la diaspora sont tristes en ce début du mois de septembre. Le 2 septembre 88 marque le début d’une série noire des dirigeants du premier mouvement de libération africaine de Mauritanie détenus dans la prison de Oualata au sud-est du pays.

Une date mémorable pour la diaspora. Le 2 septembre 88 le monde apprenait la mort de l’écrivain mauritanien Tène Youssouf. Deuxième martyr après la mort de Bâ Alassane Oumar en août 88.

A moins d’un mois deux autres combattants de la liberté Abdoul Khoudouss et Djigo Tamsir vont succombés suite à des tortures dans la prison de Oualata devenue le mouroir des militants Flamistes condamnés à des peines lourdes pour avoir écrit le Manifeste du négro-mauritanien opprimé en 86 qui dénonce le racisme d’état en Mauritanie.

C’est la répression la plus haineuse et la plus violente dans l’histoire du pays sous le régime du génocidaire Ould Taya. La diaspora commémore ce 32 ème anniversaire des martyrs de Oualata dans la tristesse. Un devoir de mémoire et un refus de l’oubli.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1217

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)