13-09-2020 10:12 - Le ministre de l’hydraulique rappelle la SNDE à l’ordre

Le ministre de l’hydraulique rappelle la SNDE à l’ordre

Saharamédias - Le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement Sid’Ahmed O. Mohamed a appelé samedi la société nationale d’eau (SNDE), lors d’une réunion avec son staff à éviter un arrêt de l’approvisionnement en eau de la capitale.

« Vous devez tirer les leçons après l’interruption ces deux derniers jours de l’approvisionnement en eau de la capitale » a notamment dit le ministre à l’adresse du staff de la SNDE.

Le ministre a demandé à la société de trouver rapidement des solutions au problème de l’eau dans les différents quartiers de la capitale, réaffirmant la nécessité de prendre en compte les soucis des citoyens.

Cette réunion du ministre avec le staff de la SNDE intervient après un arrêt deux jours durant de l’approvisionnement en eau de la capitale et des critiques acerbes adressées à la société qui a déclaré que cette interruption était indépendante de sa volonté.

Le ministère avait déclaré auparavant que l’interruption de l’approvisionnement en eau de Nouakchott était dû à une panne électrique au niveau du barrage de Manantali à l’origine de l’arrêt de la station d’Aftout Essahli.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2806

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • venimeux (H) 13/09/2020 11:58 X

    C'est Du n'importe quoi comment la gestion une ressource stratégique la responsabilité peut être partagée. C'est du jamais vue. Dans la stratégie de défense nationale, un ensemble des solutions des secours doivent être mis en place pour palier à des situations de la sorte. On le souhaite pas mais si la RIM rentre en conflit avec les pays qui gèrent Manantali, que c'est que la Mauritanie ferait en ce moment.