16-10-2020 22:00 - Ministre de l’Énergie à Nouadhibou: La SNIM fait face à des défis qui nécessitent une vision de réforme

Ministre de l’Énergie à Nouadhibou: La SNIM fait face à des défis qui nécessitent une vision de réforme

Adrar-Info - Le ministre de l’Énergie, du Pétrole et des Mines, Abdesselam Ould Mohamed Saleh, a déclaré que la Société nationale de l’industrie et des mines (SNIM) est confrontée à des défis économiques, financiers et technologiques, indiquant qu’une vision de réforme est nécessaire pour relever ces défis et les surmonter.

Le ministre a ajouté, lors d’une réunion tenue en présence du directeur de l’entreprise, des cadres et des autorités locales, tenue ce vendredi, que la productivité de l’entreprise au cours de la dernière décennie avait diminué de 20% et que les ventes de l’entreprise sur les marchés mondiaux étaient devenues inférieures à 1%, après avoir varié entre 3 et 5%.

Le Ministre s’ adressant aux cadres de la Snim : Je vous assure du soutien du Président de la République et du gouvernement pour la réforme de l’entreprise et pour créer un environnement propice à sa gestion rationnelle.

Le ministre estime que pour faire face à ces défis, des visions et des stratégies de réforme doivent être développées, dans lesquelles tout le monde, du gouvernement à l’entreprise,œuvrent en une seule équipe, assurant la détermination du gouvernement à suivre le rythme de l’entreprise à ce moment crucial de son histoire, afin de regagner sa position sur les marchés mondiaux.

Le ministre a commencé sa visite de l’entreprise dans la matinée. Une présentation détaillée des différentes directions de l’entreprise lui a été faite.

Source : https://mourassiloun.com/node/15831

Traduit par Adrar.info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1374

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • ELHAGHIGHA (H) 17/10/2020 11:48 X

    Monsieur le ministre il ne faut pas s’attendre à une vision d’une stratégie de réforme de la part des cadres supérieurs de la SNIM car les directeurs de la SNIM actuels ont d’autres plus prioritaires que la réforme de la SNIM. Si vous et votre gouvernement veulent réellement réformer le système de gestion il faudra réaustaurer le système de gestion hérité de la Miferma qui était beaucoup plus efficace s’il y’a quelqu’un qui le connaît aujourd’hui à la SNIM.

  • zeni (H) 16/10/2020 22:16 X

    Comment pouvez vous dire que la productivité a baissé de 20%, ce n'est pas bien de balancer des chiffres qui ne correspondent à rien! La production est passée de 3% de la production mondiale à moins de 1% car les autres surtout Bresile et Australie produisent beaucoup plus qu'avant. Avec l'ouverture des mines de GUINEE la SNIM va recevoir une claque