07-05-2014 02:51 - Présidentielle en Mauritanie: le parti APP boycotte

Présidentielle en Mauritanie: le parti APP boycotte

Alakhbar - Le parti Alliance Populaire Progressiste (APP) va boycotter l’élection présidentielle mauritanienne du 21 juin prochain.

Le Bureau politique de cette formation de l'opposition modérée a pris la décision ce soir (mardi 6 mai) au cours d’une réunion consacrée à l’élection. L'APP a annoncé la tenue d’une conférence de presse demain pour expliquer les raisons de son boycott.

L’opposition radicale réunie dans le Forme National pour la Démocratie et l’Unie a annoncé dimanche son boycott de l’élection. Elle accuse le pouvoir d’avoir" imposé un calendrier électoral unilatéral".

À 24 heures de la clôture des dépôts de candidature à la présidentielle mauritanienne, le Conseil constitutionnel n’a reçu que deux dossiers de candidature. Il s’agit de celui du président sortant, Mohamed Ould Abdelaziz, et l'autre du président d’Elwiam.

Ibrahima Sarr, président du parti AJD/MR et Biram Ould Abeid prix des Nations unies pour les droits de l’homme 2013 vont quant à eux déposer leur candidature demain auprès du Conseil constitutionnel, ont informé à Alakhbar des sources proches des deux candidats déclarés à la présidentielle.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité

Commentaires : 14
Lus : 3718

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (14)

  • bikosal (H) 09/05/2014 00:03 X

    IL A SU QUE C'EST FINI POUR LUI. PAS D'AUTRES SOLUTIONS

  • Ahmedabdallah (H) 07/05/2014 21:16 X

    Messoud ta declaration à la con est assez ambiguË! Qu'à cela ne tienne; attends-toi quand-même à être débarqué de ton poste juteux de président du Conseil Economique et Social: car Aziz est un traître inégalable, mais il n'aime pas être trahi, lui!

    Ce que tu viens de faire ici, en annonçant timidement certes que tu va contribuer à décrédibiliser sa mascarade du 21 JUIN 2014; et par ricochet, en lui infligeant une certaine souffrance intérieure très manifeste et assez facile et deviner!

    Aucun mauritanien n'aime ce putschiste! Seuls les opportunistes et les arrivistes et les froussards aussi s'obligent à l'accompagner dans ses errements, au grand dam et au prejudice de la Mauritanie!

  • sindibad (H) 07/05/2014 18:29 X

    j''aurais preféré que mùessaoud baycote avant sa nomination à la tete du conseil économique pour etre choérent dans ses rapports avec le pouvoir.

  • diopkarim (H) 07/05/2014 16:05 X

    Con ! Vraiment en Mauritanie , il y a beaucoup de politiciens dingues. Dof rec !!

  • MURTOUDO DIOP N°2 (H) 07/05/2014 15:12 X

    Je pense que toute la mauritanie noire doit voter pour Sarr et pour Biram et si jamais il y'a un 2ème tour, ils essayent de se rallier et gagner une bonne fois pour toute ces élections pour qu'on ne parle plus dans ce pays des mots: esclave + réfugié.

  • mine-you (H) 07/05/2014 14:41 X

    Décision qui vous honore, après cette longue traversée du désert avec Ould Abdel Aziz qui ne vous a apporté qu'humiliation, reprenez langue avec l'opposition c'est là-bas votre place. Bodiel n'est un allié à vous. Bravo pour cette décision.

  • ndiagadiouf (H) 07/05/2014 13:50 X

    Qu'importe les critiques qu'on lui fait, le Président Messoud, montre par cette décision, qu'il demeure une personnalité nationale qui a été honnête dans son souci d'une Mauritanie unie. Il faut accepter les rôles politiques comme tels

  • sidi009 (H) 07/05/2014 13:46 X

    Comme tout le monde le sait : à battre sans peril on triomphe sans gloire .Et comme c'est tout ce qui reste à notre Président sortant , il devrait se suffir , en guise de campagne electorale des initiatives dejà bien avancées .Par contre , les rares accompagnateurs de forme ou de complaisance devraient , eux , beneficier d'une subvention du budget pour faire semblant de competir ou faire hara-kiri

  • medsayka (H) 07/05/2014 11:15 X

    Seuls les traîtres ont rater a cette bell'ocase. Quiconque participera pas a ces élections ou ne retire pas sa carte d’électeur est mauvais patriote sans nulle doute.

  • zelimkhan2 (H) 07/05/2014 10:01 X

    M. Boulkheir a causé beaucoup de torts à la communauté mauritanienne oppressée, exclue, humiliée qui avait fait de lui leur champion. Ses tergiversations ont fini par entamer considérablement nos espoirs placés en lui.

    Son boycott quoi que appréciable ne peut effacer le deal passer avec le pouvoir en place car il est toujours dans les liens de ce mariage: CUN + CES A Maati la ville de Nktt, à lui le CES et jusqu'à quand? Sauf s'ils décident de nous installer dans une épreuve de force son débarquement du CES contre le blocage des décisions du conseil municipale de la CUN.

  • Fennec (H) 07/05/2014 09:56 X

    *oh mon dieu, nos hommes politiques me font rire. Messoud qui participe aux législatives pour passer député afin de reconquérir son poste de député et président de l'assemblée nationale. Il passe député mais n'a pas l'assemblée.

    Maintenant il boycotte les présidentielles car il n'a aucun espoir de passer. vous êtes tous ridicules.

    Bravo Birame, Boidiel, Aziz et Ibrahima Sarr, les autres débrouillez vous

  • Mawdo1960 (F) 07/05/2014 07:28 X

    Messoud est avec le pouvoir, son boycotte ne compte pas. Il est bien renumere financierement par Aziz pour le restant de sa vie. Il n est plus un leader neutre.

  • vask1961 (H) 07/05/2014 03:56 X

    Félicitations au président messoud pour cette décision combien louable et patriotique . Tant que Aziz ne fait pas de concessions, il faut le laisser aller seul et ne pas lui crédibiliser ce processus. Il était souhaitable que beydel prenne la même décision, mais il semble avoir des intentions encore inavouées .

  • ngaari aalam (H) 07/05/2014 03:17 X

    Seuls les traitres vont participer a cette mascarade. Quiconque participera a cette election est sans nulle doute du cote du systeme.