22-03-2018 14:30 - Mauritanie, deux plaintes à Paris contre Jemal Taleb

Mauritanie, deux plaintes à Paris contre Jemal Taleb

Mondafrique - Principal relais du président mauritanien Ould Abdel Aziz à Paris, Jemal Taleb se verra notifier, dans les prochains jours, une plainte à Paris pour « recel de vol » et « violation du secret des correspondances », annonce nos confrères de la Lettre du Continent.

« La plainte, écrivent-ils, émane de Mohamed Ould Debagh, vice-président du groupe de Mohamed Bouamatou ». Lequel est l’ancien patron des patrons mauritanien devenu un des principaux opposants du régime.

Vrai faux avocat

Ce lobbyiste est suspecté de détenir une copie des pièces personnelles (documents, blocs-notes, contenu d’ordinateur, etc.) de Mohamed Ould Debagh saisies par la police mauritanienne, au printemps 2017, lorsque ce dernier franchissait la frontière avec le Sénégal, en voiture.

Jemal Taleb fait déjà l’objet d’une plainte à Paris pour violation de la qualité d’avocat.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Mondafrique
Commentaires : 4
Lus : 6278

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • moulaye sidine (H) 23/03/2018 22:42 X

    Il travail en étroite collaboration avec Isselkou Ould Ahmed Izid Bih, le ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération. Jean est un élément du pouvoir chargé de faire véhiculer la vision "communication" strategico-politique auprès du réseau Françafrique. Ils sont tous présents à l'esprit: les Bob Denard (Mercenaire), Robert Bourgi (Avocat),Patrick Balkkany (ancien Député-Maire "UMP" de député- maire de Levallois-Perret) .....

  • LE PARRAIN (H) 23/03/2018 22:37 X

    Jemal est mobilisé par l'État mauritanien pour créer un groupe de soutien pour Aziz en France.

  • aminatat (H) 22/03/2018 19:58 X

    C'est de l'intoxication! Je connais jemal depuis 20 ans, c'est un homme intègre, sérieux et très compétent. En effet certains malhonnêtes n'hésitent pas à passer par cet homme pour atteindre le président aziz. mondafrique a manqué de rigueur en publiant cette information erronée

  • Amajar1965 (H) 22/03/2018 15:32 X

    Bien fait pour lui. Avec ces petits français qu’il ramène avec lui, il ne trompe qu’Aziz qui croit qu’ils peuvent lui être utiles. Après l’association europe-Mauritanie et le dernier né, le Glam, ils pompent les maigres ressources de notre pays. Un sport dont Jemal est devenu le champion. Pour lui, tout tourne autour de l’argent et il est prêt à tout pour en avoir, quitte à prendre un nom français avec lequel il n’a aucun lien, du moins filial. Rien que pour avoir un passeport français. (***) Mais à présent, il risque de passer un mauvais quart d’heure. Une batterie d’avocats est à ses trousses et ils ne le lâcheront plus.