28-04-2021 09:12 - Plainte contre le Ministre de la fonction publique

Plainte contre le Ministre de la fonction publique

IOD - Plusieurs associations qui défendent le contenu local et le principe de la priorité aux Mauritaniens dans le domaine des mines s’apprêtent à déposer une plainte contre le Ministre de la fonction publique pour organisation et protection du travail illégal des étrangers en Mauritanie, ces associations affirment que Monsieur Camara use et abuse de son autorité pour autoriser les étrangers à travailler sans permis de travail en violation des dispositions de l’article 1 du décret 25/2018 qui stipule qu’une entreprise ne peut recruter un étranger que s’il a obtenu au préalable un permis de Travail.

Le même décret (25/2018) stipule qu’un étranger ne peut obtenir un permis de travail s’il y’a un Mauritanien ayant le même profil à la recherche d’emploi ! cette disposition existe dans tous les pays du Monde et a pour but d’inciter les entreprises à recruter en priorité les chômeurs Nationaux.

Cette priorité aux nationaux doit être défendu avec force et ce pour plusieurs raisons :

- le chômage frappe une grande partie des Mauritaniens y compris ceux qui sont diplômés et experimentés.

- Dans le secteur des mines plus de Mille Mauritaniens perdront leurs emplois cette année avec la fin de la carrière de EIFFAGE ainsi que la mine de MCM , ces mille sont à ajouter au 350 licenciés par MCM l’année dernière . Pour ces 1350 Mauritaniens la seul possibilité de reconversion est la mine actuelle de Tasiast ainsi que les deux blocs de Kinross (SETSA et SENISA)

C’est dans ce même domaine miniers que le Ministre de la fonction publique agit le plus pour protéger les étrangers qui travaillent de manière illégale car ils n’ont pas de permis de travail, il autorise leurs accès aux sites miniers sans permis de travail et les couvrent ensuite en empêchant ses services d’appliquer la règlementation sur le travail des étrangers en Mauritanie.

A titre d’exemple la société Sénégalaise de forage IDC a fait venir des travailleurs sénégalais sans permis qui sont restés sur le site de Tasiast pendant plus de trois mois de Novembre 2020 à Février 2021 , au mois de février l’inspection du travail a adressé des correspondances à TASIAST pour les informer que l’accès au site minier ne doit être permis qu’aux étrangers ayant un permis de travail et que les employés de IDC n’ayant pas de permis doivent sortir du site. L’inspection régional du travail a établi conformément à la règlementation un Procès-verbal d’infraction et l’a transmis à Tasiast (voir document ci-dessous).

Quelques jours plus tard le Directeur General de IDC est venu en Mauritanie et il a été reçu par le Ministre de la fonction publique , nous devons au passage saluer la grande capacité de persuasion de ce Directeur car après sont entrevu avec le Ministre celui-ci qui n’a jamais accompli la moindre action en faveur des Mauritaniens a envoyé une Mission Dirigée par son proche collaborateur BA Tijane avec un mots d’ordre il faut faire annuler le PV de l’inspection quitte à Piétiner la règlementation (qui interdit l’accès du lieu du travail aux étrangers sans permis ) et au passage de saboter les engagements politique du Président de la république dont l’emploi des nationaux est la pierre angulaire.

Il est établi que plusieurs travailleurs sénégalais de IDC sont restés sur le site de Tasiast pendant plus de 3 mois et ceci est confirmé par Tasiast elle-même à travers les rapports de ses services de sécurité.

Il est aussi établi que ces travailleurs étrangers n’ont jamais eu de permis de travail, des lors le Procès-verbal d’infraction devient implacable. Il y’a lieu de constater que la commission que le ministre a envoyée pour sauver les employés de IDC s’est tout simplement ridiculisée car elle a soutenu que ces étrangers avaient le droit d’être sur le site de Tasiast car il ne travaillait pas. Ils étaient probablement en vacances et ce pendant 3 mois sur un site minier, heureusement que le ridicule ne tue pas !

Si Le ministre fait annuler le PV par une action illégal, il se salira les mains !

Le procès-verbal d’infraction est un acte d’officier de police judiciaire il ne peut être annuler par l’administration centrale du ministère de la fonction publique ni par l’inspection régionale et c’est pour cette raison que plusieurs associations ont déjà préparées un dossier de plainte contre le Ministre qu’elles vont déposer auprès du tribunal administratif avec pour motifs : abus d’autorité , violation de la règlementation notamment le décret 25/2018 ,organisation d’un réseau de travail illégal des étrangers en Mauritanie.

Il y’a lieu de préciser que le Ministre est en train de récidiver car cette faiblesse devant les sociétés étrangères qui violent la règlementation ne date pas d’aujourd’hui, en effet le 8 octobre 2020 la société Espagnole EPSA a eu un procès-verbal d’infraction car ses employés étrangers travaillaient sans permis et elle n’employait pas un seul Mauritanien et ce depuis 3 ans !

Le Ministre Camara après avoir rencontrer ladite société a aussitôt ordonné à l’inspecteur régional de l’époque Monsieur Ahmed Sidi d’annuler le PV celui-ci a dit qu’il n’en avait pas les compétences quelques jours plus tard il l’a muté au Hodh Gharbi.

Plusieurs Mauritaniens licenciés par MCM l’année dernière s’apprêtent à organiser une parodie de renoncement à la nationalité Mauritanienne dans le but de bénéficiers de l’attention du Ministre des Étrangers en Mauritanie …suivez mon regard…tout le monde a deviné de qui on parle !

Nous ne pouvons terminer cet article sans poser deux questions :

1) Pourquoi le Ministre Camara vole au secours des étrangers qui violent la règlementation Mauritanienne ?

2) Pourquoi est-il si insensible aux problèmes des chômeurs Mauritaniens ?









Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : IOD
Commentaires : 14
Lus : 10707

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (14)

  • Belphegor (H) 21/05/2021 16:30 X

    @maurpulsowo Vous avez tout dit, trop de commentaires guidés par l'émotivite et la passion excessive empêchent beaucoup d'intervenants de réagir de façon posée et lucide au nom de la "solidarité raciale" quand bien même ce qui est reproché à monsieur le ministre est clairement avéré.

  • maurpulsowo (H) 05/05/2021 13:34 X

    Bonjour les amis Je trouve toutes les réactions ici impulsives et non raisonnées. C'est peut être dû à notre aigreur durant le ramadan à cause du manque de "Ataya". C'est la première raison. La seconde raison, est que dés qu’un ministre black est épinglé, y a généralement une solidarité épidermique qui se manifeste chez certains de nos frères. Soyons justes! L'article est bien documenté malgré le fait qu'il soit mal écrit. L’article parle de faits précis que personne parmi les commentateurs ici dont des racistes invétérés n’a pu démentir. Les documents administratifs accompagnant l'article prouvent aussi que des dépassements ont été faits et que son excellence le ministre couvre bien certaines pratiques. Est ce de son initiative propre, ou est ce qu'il a reçu des directives ? Je ne sais pas. En tout cas, je dis OUI au travail des étrangers chez nous (spécialement nos frères sénégalais) quand cela se justifie et si nos compatriotes peuvent travailler chez eux, et NON à la violation des lois du travail et aux facilités accordées aux étrangers au détriment de nos compatriotes. On ne va quand même défendre chez nous des étrangers contre nos compatriotes surtout quand derniers sont dans leurs droits . Gassi !

  • moukhabarat (F) 03/05/2021 16:50 X

    Ce torchon est un règlement de compte. Tout le monde ou presque sait qu'une mafia contrôle les contrats de la mine de Tasiast et qu'elle est de mèche avec l'administration du travail qui bloque qui il veut et autorise qui il veux.

  • lass77 (H) 02/05/2021 14:36 X

    On aura tout vu et entendu dans ce pays. Quelle hypocrisie. C'est un bon principe de défendre les intérêts des Mauritaniens sans exception. Cela faitlongtemps que je dénonce ici que la Mauritanie est un pole emploi des Magrebins ( recrutment des enseignements Tunisiens, infirmiers tunisiens, la telephonie, sans meme évoquer d'autres hautes fonctions aux mains des étrangers au détriment des étrangers. Déposer plaintes contre un ministre de la fonction publique alors que le probleme est ailleurs. Que ces assosications aillent plus loin dans leur dénonciation !

  • maestro (H) 01/05/2021 20:28 X

    Standingovation pour le retour de cridem. Cridem vitrine et mirroir national

  • maestro (H) 01/05/2021 20:26 X

    Un tacheronnat qui fait 60 emplye a kinriss gagnent sur leurs dots au munimum 10 000 mru * 60 = 600 000 mru/ mois. C est une autre forme d esclavage a condamner. Les entreprises qui ne font pas de contrat sont 90% du prive. Des jeunes qui font des stages de 2 ans. Des contrat cdd renouvelles plusieurs fois. Un smig de 3500 mru qui n evolue guere. L employabilite des enfants. C est cela une autre forme d esclavage.

  • Harouna diop (H) 29/04/2021 01:54 X

    Ce ministre est très compétent, honnête et toujours aux services des citoyens mauritaniens, les jaloux vont creuver laisser le travailler, il a la confiance du président Ghazouani

  • Cri cri (H) 28/04/2021 22:16 X

    Il est alors bien de parler et de ne plus accepter l'injustice.

  • nemahaidara (H) 28/04/2021 21:34 X

    C’est triste de lire ce torchon ou la haine ,le mépris rivalisent avec l’ignorance et la volonté de nuire Ces cabales de certains groupuscules contre les ministres de la république est connue. En effet chaque fois qu’un ministre essaie d’être juste en refusant des passe -droit à certains ,c’est la surenchère pour faire partir un ministre surtout s’il est noir . Parceque même dans les groupes politiques noirs qui soutiennent la politique du président,il n’y a aucune solidarité ,au contraire certains se gargarisent et amplifient des mensonges et des ragots. Alors que chez les autres c’est la solidarité à toute épreuve. Quelle ignominie que de dire que le ministre est là pour les étrangers et contre des mauritaniens.Vous faites pitié par votre plume trempée dans l’encre de la haine et de l’opposition crypto personnelle.

  • NDIEWO (H) 28/04/2021 17:36 X

    Espèce d’inculte, c’est le ministre qui va recruter le personnel de Kinross ou autres entreprises étrangères ou parapublique. Ces racistes n’attendent que le Ramadan pour vomir leur haine comme en 1989, E tfou

  • Kaara Koro (H) 28/04/2021 15:14 X

    Tu n'es qu'un simple raciste, avec ton mauvais français; vas y la bas. les Sociétés étrangères cherchent des gens valables et capables de mener à bien leur travail. il faut satisfaire les exigences de ses sociétés, si non, elles repartent, comme l'avait fait Woodside et d'autres. espèce de gueulard; si tu n'es pas contentn jettes toi dans la mer.

  • hamaodo (H) 28/04/2021 14:54 X

    ces couillonneriers en arabe c'est quoi? maham68 tu as raison c'est du RACISME d’arriérés et de puants.

  • hamaodo (H) 28/04/2021 12:37 X

    ces charabias en arabe ;on n'y comprend rien du tout.

  • maham68 (H) 28/04/2021 10:49 X

    Les ouvriers spécialisés manquent en Mauritanie et ça se voit à tous les niveaux même un gardien professionnel, on n'en trouve pas. Résidez dans les hôtels mauritaniens et vous verrez la qualité pitoyable du service. Cet article sent la xénophobie en plein nez, vous croyez qu'une société réputée va faire un travail bâclé pour embaucher des ouvriers incapables juste pour respecter une réglementation bancale. Avant d'exiger qu'on emploie des nationaux,on doit mettre l'accent sur la formation qui laisse à désirer. Le décret dont parle cet article découle du populisme de l'ancien président, populisme d'ailleurs auquel il n'a jamais cru.