04-06-2021 10:17 - Meurtre d’un professeur de l'Université à Toujounine

Meurtre d’un professeur de l'Université à Toujounine

Alakhbar – Le professeur Ahmed Salem Tah Elema a trouvé la mort, à la suite de coups de poignard reçus d’un gang criminel à El Haye Idari, relevant de la moughataa de Toujounine, dans la wilaya de Nouakchott Nord.

Le défunt revenait d’une épicerie proche de son domicile, d’où il s’est procuré certains besoins domestiques. S’engageant dans une petite ruelle menant vers le domicile, il fut intercepté par la bande et poignardé à mort.

Retrouvé gisant dans un bain de sang par les voisins, il a été évacué dare-dare à l’hôpital avant de rendre l’âme en cours de route.

Les dernières semaines ont été marquées par une escalade des vols et des cambriolages ainsi que des agressions à l’arme blanche, ayant causé la mort de plusieurs personnes, notamment dans la ville de Nouadhibou.

Le ministre de l’intérieur et des Chefs sécuritaires s’étaient d’ailleurs rendus quelques jours après à Nouadhibou, dévoilant pendant leur séjour un plan de lutte contre l’insécurité et la criminalité.

Traduit de l’Arabe par Cridem

https://alakhbar.info/?q=node/33315





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 4577

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • pingpong (H) 05/06/2021 02:41 X

    inna lillahi wa inna ilayhi raji'un. Quelle triste Nouvelle, Condoléance à la famille du défunt. C'est triste qu'on en arrive là. Des jeunes désoeuvrés pilulent sur Nouakchott beaucoup ne voient pas l'avenir dans ce pays et n'ont aucun moyen de première nécessité rien pour prendre un transport en commun. L'état doit avoir une vision pour l'avenir construire le maximum d'écoles pour une génération qui va aspirer à devenir quelqu'un. Sinon c'est le syndrome de l'Amérique Latine qui nous guettera. Wa salam

  • almoudo3 (H) 04/06/2021 15:02 X

    Paix a son ame. Avec la corruption, discrimination , racisme, une grande partie de la population de ce pays est privee de developpement dans tous les domaines. L Etat est responsable de la creation des bandits resultant de l abscence de l education, de la pauvrete. Le ministre qui s est rendu a Nouadhibou parlant de l installation des camera de surveillance dans les rues n aura aucun results. Mettez les bonnes ecoles pour nos enfants. Donner chacun sa chance de gagner sa vie. Eliminer la corruption, la discrimination, faites la bonne gouvernance. Arretez de privilegier une seule race. Mettez la bonne moralite sur les gestions de bien de l Etat.

  • mystere1 (F) 04/06/2021 14:00 X

    Oui ca craint sérieusement dans ce pays, on dirait qu'on entend quotidiennement des films de séries criminelles, il faut la sécurité rude et dure, sinon c'est la vie des gens qui sont en danger !, un constat est clair, depuis la venue de notre président si mou de caractere, que l'insécurité a augmenté bizarrement ! Contrairement au temps de son predecesseur, si rude et chaud, alors ghazwani doit revoir son ministre merzough, car son peuple est en danger, tous ces crimes, ont une seule explication, c'est la frustration, colère, dureté de vie si chère à cause de la pauvreté, chômage et j'en passe à tous les maux que souffrent les gens fatigués.

  • mdmdlemine (H) 04/06/2021 13:29 X

    C'est terrifiant c'est horrible peut être demain c'est le tour de l'un de nous Où est alors l'étau securitaire tant promis par Merzoug Le pouvoir de Ould Ghazouani est mis à rude épreuve et doit se réveiller car à ce rythme, il serait erroné de se prévaloir d'un bilan positif dans la lutte contre la criminalité Le Premier ministre qui promet d'agir doit sévir pour contraindre les ministres chargés des aspects sécuritaires à prendre à bras le corps leur mission le cas échéant à rendre leur tablier

  • Buwuelm (H) 04/06/2021 13:13 X

    Alakhbar a publié cette information, mais a manqué de nous donner quelques éléments de taille. En effet, il est important de savoir si le ou les agresseurs de feu Ahmed Salem ont emporté ce que la victime ramenait de l’épicerie, son téléphone éventuellement ou si de l’argent lui a été pris. Ces données pourraient permettre au lecteur de cerner la nature des malfaiteurs, en attendant les résultats de l’enquête.

  • maham68 (H) 04/06/2021 12:36 X

    Paix à son âme. Dans un pays normal, les responsables de la sécurité devraient être limogés mais en Mauritanie ils sont nommés en fonction des critères tribaux et amiraux

  • Buwuelm (H) 04/06/2021 10:51 X

    إنا لله وإنا إليه راجعون "Nous appartenons à Allah et vers Allah, nous retournerons". J'espère que cela n'a aucun rapport avec la grève.

  • aristocrate (H) 04/06/2021 10:33 X

    Paix en son âme, nous sommes dans quel pays, on tue des innocents gratuitement, c’était un père de famille qui a laissé toute une famille derrière lui et il transmettait le savoir à la jeunesse mauritanienne, quelle perte. L'etat doit assumer ses responsabilités, c'est en mauritanie seulement qu'on gracie les criminels de sang au lieu de jeter à la prison de Birmogrein ou les tuer tout simplement comme le recommande notre sainte religion. Toutes mes condoléances à la famille du défunt et franchement il faut poursuivre les criminels, ils doivent payer leur salle besogne.