07-02-2022 07:02 - Le puissant cyclone Batsirai a fait dix morts à Madagascar et près de 50 000 personnes déplacées

Le puissant cyclone Batsirai a fait dix morts à Madagascar et près de 50 000 personnes déplacées

Le Monde Afrique - Au moins dix personnes sont mortes à Madagascar, et près de 50 000 ont été déplacées, après le passage du cyclone Batsirai dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 février, a annoncé un responsable de la gestion des catastrophes, Paolo Emilio Raholinarivo. Le précédent bilan avait fait état de six morts.

Après avoir déversé des pluies torrentielles pendant deux jours sur l’île de La Réunion, Batsirai a touché terre samedi vers 20 heures (18 heures, heure de Paris) dans le district de Mananjary, plus de 530 kilomètres au sud-est de la capitale Antananarivo.

Le cyclone tropical a perdu de sa puissance dans la nuit, mais des inondations restent à craindre en raison de fortes pluies, a fait savoir dimanche Météo-Madagascar.

Dimanche, le cyclone s’était sensiblement affaibli, avec des vents de 80 kilomètres à l’heure en moyenne et des rafales à 110 kilomètres à l’heure – nettement moins que les pointes à 235 kilomètres à l’heure enregistrées samedi soir, selon Météo-Madagascar, qui précise que Batsirai devrait « ressortir en mer dans le canal de Mozambique au niveau de la partie nord d’Atsimo-Andrefana au cours de l’après-midi (de dimanche) ou de la nuit prochaine », après qu’il a causé des inondations à travers le pays, détruit des bâtiments et arraché des arbres.

Près de 10 000 personnes étaient toujours sans électricité dimanche à La Réunion, trois jours après le passage sur l’île du cyclone Batsirai, a fait savoir le gestionnaire du réseau électrique Enedis. Dans la soirée, la préfecture de La Réunion a levé la phase de sauvegarde cyclonique, correspondant à une vigilance maintenue après le passage d’un cyclone.

Le service météo avait prévenu que « des dégâts importants et généralisés » étaient à craindre. Les habitants s’étaient préparés avec les moyens dont ils disposaient sur l’île, pays parmi les plus pauvres du monde déjà frappé par une tempête tropicale meurtrière en janvier, Ana, et balayé depuis vendredi par le vent et une pluie continue.

Ana, qui a aussi touché le Malawi, le Mozambique et le Zimbabwe, a fait une centaine de morts – dont près d’une soixantaine à Madagascar – et des dizaines de milliers de sinistrés.

Le Monde avec AFP





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1061

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)