12-05-2022 13:22 - Les employés de Mauritel observent pour la troisième fois un arrêt de travail

Les employés de Mauritel observent pour la troisième fois un arrêt de travail

Essahraa - Les employés de l’opérateur de téléphonie mobile Mauritel ont organisé hier mercredi 11 mai courant une grève, la troisième du genre, pour exiger des conditions meilleures.

Le taux de participation à ce débrayage a atteint 97%, a affirmé le Délégué des travailleurs Izibih Ould Moustapha, appelant les directeurs "mauritaniens au sein de la société à se joindre aux grévistes, afin de contraindre Mauritel à témoigner aux Mauritaniens le respect et à leur attribuer les mêmes droits accordés à leurs collègues marocains au sein de la société".

"Le nombre total des employés mauritaniens de la société est de 290, qui perçoivent de faibles salaires, équivalant dans leur totalité les salaires et privilèges accordés à 10 Marocains seulement opérant pour Mauritel, a-t-il ajouté.

Bien que le chiffre d'affaires de Mauritel dépasse 60 milliards ouguiyas, les charges du personnel représente 4 % environ, tandis que les mêmes dépenses liées aux employés de Maroc Telecom et de ses filiales en Afrique, similaires à Mauritel, sont de 8% du chiffre d'affaires, a mis en exergue Izidbih

L’arrêt de travail des employés de Mauritel intervient dans le cadre d'une série de sit-in de protestation organisés par le personnel pour exiger une amélioration de leurs conditions et une réponse à leur plateforme de revendications.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1138

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • LA VERITE SUR LA MAURITANIE (H) 12/05/2022 16:17 X

    L’operateur Télécom Mauritel ne fait que torturer les populations de Nouadhibou non seulement avec une connexion Internet trop chère mais aussi de très très mauvaise qualité. À Nouadhibou, les utilisateurs d’Internet ne savent plus à quel saint se vouer. La qualité de l’Internet ici à NDB porte préjudice ; plusieurs fois, des réunions, des conférences, des ateliers …etc à distance qui requièrent une connexion internet stable ont été un véritable gâchis. Ça coupe, ça crache, ça grésille .Aujourd’hui, les habitants de NDB décrient la mauvaise qualité du service internet, mais la question reste pendante, sans réponse. Pourtant, c’est l’Autorité de Régulation qui est chargé de surveiller la qualité des services de communication fournis aux utilisateurs. Selon un technicien de MAURITEL à NDB ‘’ ce désagrément de connexion d’internet lente est causé volontairement par MAURITEL pour justement pousser les utilisateurs à choisir l’option Moov (24 000 mro /mois) qui coûte deux fois plus cher que l’option classique (12 000mro/mois) ‘’