14-05-2022 00:27 - La police mauritanienne a arrêté une personne accusée d’incitation à la haine et au racisme

La police mauritanienne a arrêté une personne accusée d’incitation à la haine et au racisme

Sahara Média - La police mauritanienne a annoncé vendredi avoir arrêté une personne, dont elle n’a pas révélé l’identité, après la publication sur les réseaux sociaux de vocaux dont elle serait l’auteur incitant à la haine et au racisme.

Dans un communiqué qu’elle a publié la police a précisé qu’elle a pu identifier l’auteur d’enregistrements audio sur certaines plateformes de médias sociaux ces derniers jours, incitant à la haine et au racisme, et proférant des insultes à l’endroit de citoyens fondées sur la couleur et l’appartenance raciale.

Le communiqué de la police précise que cette personne a été arrêtée à la demande du parquet général qui a ordonné l’ouverture d’une enquête à ce sujet, ajoutant que dès la fin de celle-ci, cette personne sera traduite en justice.

La direction générale de la sûreté nationale, dans son communiqué, a réaffirmé qu’elle ne tolérera aucune entorse à la loi ou tout ce qui pourrait porter atteinte aux intérêts supérieurs du pays quel qu’en soit l’origine.

Elle a ajouté qu’elle demeurera soucieuse de la préservation et le respect des libertés publiques et les droits de l’homme conformément aux dispositions légales.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2101

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • lass77 (H) 16/05/2022 08:18 X

    Hypocrisie et diversions. C'est demagogue

  • nemahaidara (H) 14/05/2022 19:02 X

    C’est bien mais il serait prématuré de se réjouir pour plusieurs raisons parmi lesquelles le fait qu’il y ‘a un concitoyen qui a la bonne peau et parle la bonne langue qui n’a cessé d’insulter les autres mauritaniens et se vanter de posséder des kalachnikovs et des mozzers.Ce monsieur est toujours libre ,sans compter d’autres et d’autres . Gageons que ce monsieur même jugé bénéficiera d’une sentence clémente. Mais la victoire morale sur les forces du mal réside dans la condamnation de toutes nos composantes nationales. Vive la Mauritanie !

  • hamaodo (H) 14/05/2022 00:55 X

    meme s'il ne y'avait pas de plainte;la justice se doit de s'auto saisir des les premières heures de ces insultes