26-05-2022 10:09 - Communiqué de Presse - Atelier de restitution d’études sur la valorisation et la consommation du lait local

Communiqué de Presse - Atelier de restitution d’études sur la valorisation et la consommation du lait local

RIM RURAL - Dans le cadre du programme RIMFIL financé par l’UE et exécuté par Enabel, deux études ont été réalisées au profit du développement de la filière LAIT en Mauritanie.

Il s’agit notamment de :

• La valorisation du lait local en Mauritanie réalisée par le Gret dont l’étude vise à L’étude vise à formuler des recommandations pour améliorer les conditions de collecte et de transformation du lait local dans une perspective d’amélioration quantitative et qualitative de l’offre en lait et produits laitiers des acteurs de la filière, sur les marchés locaux et national. Il s’agit donc de substituer des produits importés et la poudre de lait par du lait local.

• L’enquête de référence sur la consommation des produits laitiers en Mauritanie réalisée par BUMEC (Bureau Mauritanien d’Études et de Conseil) dont l’objectif général consistait à estimer quantitativement et qualitativement la consommation des produits laitiers et dérivés au niveau des centres de consommation urbains et ruraux analysés au sein d’échantillons représentatifs du territoire national. Elle devrait permettre d’évaluer la contribution de la filière lait à la satisfaction quantitative et qualitative des besoins du marché national et faciliter une meilleure compréhension du niveau et de l’évolution des habitudes alimentaires des populations. La finalité consiste à contribuer à l’orientation des décideurs et des opérateurs économiques du secteur laitier quant à une meilleure prise en compte de la problématique de la disponibilité des produits laitiers au regard de la demande des consommateurs.

Ce sont donc deux contributions utiles pour la filière LAIT LOCAL à travers la production de connaissances mais surtout une analyse de laquelle découleront des orientations pour que le lait mauritanien joue pleinement sa partition dans le développement socioéconomique. C’est dans ce contexte que cette journée d’échange placée sous le haut patronage de M. Mohamed Ould SOUEIDATE, Ministre de l’Elevage, est organisée ce mardi 24 mai 2022 (à Azalai hôtel) par la plateforme de dialogue sectoriel multi-acteurs au service de l’agropastoralisme RIM-Rural qu’anime IPAR grâce à l’appui financier de Enabel.

Sa finalité consiste à :

- Enrichir l’analyse issue de ces deux études pour le développement du lait mauritanien ;

- Identifier ensemble les actions pertinentes à entreprendre pour soutenir l’essor du lait mauritanien : vers un plan d’actions Lait Local.

C’est ce qui explique la participation de l’ensemble des parties prenantes soutenant le LAIT mauritanien ; à savoir : les services de l’Etat, les partenaires techniques et financiers, les ONG nationale et internationales, les OSP et les privés.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RIM-RURAL
Commentaires : 1
Lus : 963

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • habouss (H) 26/05/2022 11:05 X

    C'est le moment ou jamais de se prendre au sérieux, en ces temps de longues disettes à venir. On ne peut se proclamer éleveurs dans l'âme et dépenser des millions pour l'achat de lait de l'Allemagne, de l'Egypte des Emirats arabes unis, sans terres arables. Le problème de notre pays c'est rester dans la durée et la continuité, parce que les projets sont calibrés pour une personne et sa famille, dès qu'elle s'en va le tout tombe à l'eau. La preuve que deviennent les énormes investissements du désastreux AZIZ dans l'usine de lait de Néma ???. Ould El Ghazouini doit apprendre de cette expérience pour que le gigantesque projet de production de lait à Idini n'ait le même sort !!!