02-06-2022 15:03 - Mauritanie : vers un procès devant la cour criminelle pour l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz

Mauritanie : vers un procès devant la cour criminelle pour l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz

Soupçonné de « corruption, blanchiment d'argent et d’enrichissement illicite », l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz sera jugé devant la cour criminelle avec onze autres dignitaires de son régime.

Une information confirmée par l’avocat de l’ex-chef de l’État. Pour Mohamed Ould Abdel Aziz, toute la procédure contre lui s’apparente à un « règlement de compte ». L’ex-président a d’ailleurs toujours refusé de répondre au juge.

Saisie en 2020, suite à une commission d’enquête parlementaire, les magistrats se sont penchés sur les dix années de pouvoir de l’ex-chef de l’État, notamment sur sa gestion des revenus pétroliers, sur les ventes de domaines de l'État, la liquidation d'une société publique assurant l'approvisionnement du pays en denrées alimentaires et les activités d'une société chinoise de pêche.

Les avocats de Mohamed Ould Abdel Aziz ont confirmé qu’il doit donc être jugé devant la cour criminelle en charge des crimes de corruption, qu’aucune date de convocation ne leur a été transmise. Ils n’ont d’ailleurs pas encore indiqué s’ils comptaient faire appel de cette décision.

Inculpé avec l’ex-président en mars 2021 notamment pour corruption et enrichissement illicite, l’un de ses gendres, deux anciens Premiers ministres, plusieurs ministres et hommes d’affaires sont également renvoyés devant les juges. Mohamed Ould Abdel Aziz a toujours estimé qu’il était protégé par l’immunité que lui confère la Constitution.

Par RFI




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 5
Lus : 2133

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • LA VERITE SUR LA MAURITANIE (H) 02/06/2022 22:50 X

    Ould Ndjay a remis au parquet des enregistrements de conversations privées entre lui et aziz . On y parle d'évasion fiscale et de dons de projets à l’entourage d’AZIZ. Les noms des anciens ministres et hommes d’affaires, et celui du gendre de l’ancien president AZIZ apparaissent à plusieurs reprises. Hacenna ould ely a transmis des données et une mine d'informations sur les comptes bancaire de mohamed ould abdel aziz à l'étranger.

  • activiobservat (H) 02/06/2022 16:59 X

    Traduit de la page de Hamid Abba. 12 h. On sait que Ould Abdel Aziz aimait bien la compagnie de Hassenna Ould Ely l'ancien ministre ex-DG de la SNIM, de Mauritanie Airlines, de Somagaz… Oul Abdel Aziz le trouvait intéressant, il l’avait nommé dans plusieurs postes pas seulement parce qu’il le faisait rire mais aussi parce qu’il exécutait ses ordres quels qu’ils soient. On dit que l’une des histoires de Hassenna fait rire Oul Abdel Aziz pendant des heures. Lorsque l’ex PM Ould Hademine avait été démis de ses fonctions de chef du gouvernement, Oul abdel Aziz était décidé à nommer un hartani à la primature et il a demandé à Hassenna son avis sur Oul Béchir (Mohamed Salem Oul Béchir). Hassenna lui a répondu : n’est ce pas vous voulez nommer un hartani ? Mais Oul Béchir cache le fait qu’il est hartani et il n’aimera pas être nommé à ce poste car on dira que le hartani Ould Béchir est devenu premier ministre. Mais, vous avez Ould Diay (Moctar Oul Diay), si vous le nommez il va jurer devant tout le monde qu’il est hartani de père en fils. Et l’histoire a fait rire Aziz à en crever… Et il a nommé Hassenna à la SNIM, et le scandale de la cession de la mine de Fdérick a eu lieu.

  • LA VERITE SUR LA MAURITANIE (H) 02/06/2022 16:12 X

    En droit mauritanien, une cour criminelle est une juridiction d'exception constituée de cinq juges professionnels sans jury populaire mise en place pour juger des crimes punis de quinze à vingt ans de réclusion.

  • hamadel (H) 02/06/2022 15:33 X

    laisser Aziz circuler librement le peuple ne croit pas a cette mise en scène.tout le monde vole et ça continu toujours

  • LA VERITE SUR LA MAURITANIE (H) 02/06/2022 15:19 X

    Je vous l'ai dit, personne n'ira en prison. c'est juste une comédie .Qui vivra verra.