08-06-2022 20:39 - Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 8 juin 2022

Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 8 juin 2022

AMI - Le Conseil des Ministres s'est réuni le mercredi 08 juin 2022, sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président de la République.

Le Conseil a examiné et adopté les projets de décrets suivants :

-Projet de décret portant création, organisation et fonctionnement d'un établissement Public à caractère administratif « Caisse Nationale de Solidarité en Santé » (CNASS) dénommé INSAV.

La création de l'établissement public INSAV, objet du présent projet de décret, intervient dans l'objectif d'une prise en charge progressive de tous les citoyens non couverts actuellement par l'assurance maladie, soit près de 70% de la population.

Cet établissement a pour mission de gérer un régime d'assurance maladie volontaire destiné principalement et non exclusivement aux travailleurs et autoentrepreneurs de l'économie informelle rurale et urbaine comme les travailleurs indépendants, les artisans, les commerçants, les éleveurs, les agriculteurs et autres.

-Projet de décret portant nomination du Président du Conseil d'Administration du Centre Hospitalier de Rosso.

-Projet de décret portant nomination du Président du Conseil d'Administration du Centre Hospitalier d'Akjoujt

-Projet de décret portant nomination du Président du Conseil d'Administration de Laboratoire National de Contrôle de la Qualité des Médicaments.

- Projet de décret portant nomination du Président et des membres du Conseil d'Administration de l'Ecole Santé Publique de Selibaby.

-Projet de décret portant nomination du Président du Conseil d'Administration de la Société Nationale d'Aménagement de Terrains, de Développement de l'Habitat et de Promotion et de Gestion Immobilières (ISKAN).

Le Ministre de la Justice, Ministre des Affaires Etrangères de la Coopération et des Mauritaniens de l'Extérieur par intérim, a présenté une communication relative à la situation internationale.

Le Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

Enfin, le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

Premier Ministère

Mécanisme National de Prévention de la Torture

Secrétaire Générale : Fatimetou Mint Dehhy.

Secrétariat Général de la Présidence de la République

Haut Autorité de la Presse et de l'Audiovisuel

Secrétaire Général : Lagdhaf Oul Khay, précédemment Chargé de mission au Cabinet du Premier Ministre.

Ministère des Affaires Etrangères de la Coopération et des Mauritaniens de l'Extérieur

Cabinet du Ministre

Chargé de mission : HaIssni Ould Lefghih, précédemment Conseiller au Cabinet du Premier Ministre.

Ministère de l'Intérieur et de la Décentralisation

Cabinet du Ministre

Chargé de mission : Isselmou Ould Meinnouh précédemment Conseiller au Cabinet du Premier Ministre.

Ministère des Affaires Economiques et de la Promotion des Secteurs Productifs

Cabinet du Ministre

Inspection Interne

Inspecteur : Bah Ould Bedda, précédemment cadre au même Ministère.

Administration Centrale

Direction Générale des Politiques et des Stratégies de Développement

Directeur Général : Yeslem Hamdane, précédemment Directeur Général de la Coordination de l'Action Gouvernementale au Secrétariat Général du Gouvernement.

Ministère de l'Education Nationale et de la Réforme du Système Educatif

Cabinet du Ministre

Chargé de mission : Mohamed Saleck Bembary, précédemment chargé de mission au Cabinet du Premier Ministre.

Ministère de la Santé

Cabinet du Ministre

Inspection Interne

Inspecteur : Dr. Sid Ahmed Ould Bechir.

Etablissements Publics

Hôpital de l'Amitié

Directeur Adjoint : Dr. Naji Ould Khatry, précédemment Chargé de mission au Cabinet du Premier Ministre.

Ministère de la Transition Numérique, de l'Innovation et de la Modernisation de l'Administration

Cabinet du Ministre

Chargé de mission : Amar Ould Isselmou, précédemment Chargé de mission au Cabinet du Premier Ministre.

Ministère du Pétrole, des Mines et de l'Energie

Cabinet du Ministre

Chargée de mission : Hbiba Mint Ahmedou, précédemment Chargé de mission au Cabinet du Premier Ministre.

Etablissements Publics

Société Maaden de Mauritanie

Directeur Général Adjoint : Mohamed Yahya Ould Ahmedou Ghadhi, précédemment Chargé de mission au Cabinet du Premier Ministre.

Ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement du Territoire

Etablissements Publics

Société Mauritanienne d'Exécution des Travaux Réalisés en Matériaux Locaux

Directeur Général : Mohamed El Moctar Ould Sidi El Haccen.

Ministère de l'Equipement et des Transports

Cabinet du Ministre

Chargé de Mission : Babe Mint Abbade, précédemment Conseiller au Cabinet du Premier Ministre.

Ministère de l'Hydraulique et de l'Assainissement

Etablissements Publics

Office National de l'Assainissement

Directeur Général : Mohamed Lemine Ould Khatry, précédemment Directeur Général de la Société Mauritanienne d'Exécution des Travaux Réalisés en Matériaux Locaux.

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Etablissements Publics

Autorité Mauritanienne d'Assurance Qualité de de l'Enseignement Supérieur

Directeur Adjoint : Sidi Ould Mohamed Abdellahi, précédemment Chargé de mission au Cabinet du Premier Ministre.

Secrétariat Général du Gouvernement

Administration Centrale

Direction Générale de la Coordination de l'Action Gouvernementale

Directrice Générale : Salka Mint Maalainine Robert, précédemment Conseiller au Ministère des Affaires Economiques et de la Promotion des Secteurs Productifs.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 6931

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • niang2019 (H) 09/06/2022 19:18 X

    Hélas la Mauritanie ou va ce pays et quand est ce que la rim va changer des nominations sans importance car le gouvernement c'est depuis l'avènement de moktar jusqu'a ghazwani c'est les même nomination.et sa restera toujours jusqu'a la fin du monde.

  • LA VERITE SUR LA MAURITANIE (H) 09/06/2022 09:56 X

    Des nominations inutiles, plus de trente conseillers et chargés de missions :Mohamed Lemine Ould Raghani la momie de Cansado qui confond le PIB et le PNB, ancien ministre de taya le sanguinaire , Hindou Mint Ainina la momie du journal le Calame formé par feu Habib nommée par Aziz puis recyclée par ghazouany , affaiblie par l’âge, sans jamais prendre de retraite ! Dommage pour cette pièce de musée vivante, de l’histoire de la presse de notre temps...Et la liste est longue … Les mauritaniens n’ont rien encore compris à cette liste d’incompétents dont la plupart ont déjà servi et mal servi l’Etat mauritanien ! Pourquoi, Ghazouany n’a-t-il pas ordonné à son premier ministre, de s’entourer de sang nouveau au-delà du tribalisme, du clientélisme et du favoritisme ? Pourquoi prend-on toujours les mêmes et on recommence ? Quelle portée pour cette décision qui va accroitre le train de vie de l’Etat pour rien ? En réalité, ce trop plein d’incompétents qui graviteront autour du PM Bilal , c’ est uniquement pour récompenser des soit disant militants de l’ UPR , qui applaudissent aveuglement le régime ! C’est une pratique révolue qui date de l’ancien temps du boucher d’Inal Maouiya et durant les mandats d’Aziz Lupin … C’est toujours la culture de la promotion de la médiocrité et du blanc bonnet, bonnet blanc

  • rimois (H) 09/06/2022 09:43 X

    Les nominations d'experts et d'ingenieurs de haut niveaux: Que des PCA et hauts postes tres productifs a forte VA. On va bientot commencer a fabriquer des avions et des voitures et aussi des cures-dent et cotton-tiges. Le Made in local arrive.....

  • NDIEWO (H) 09/06/2022 04:20 X

    Y’a t’il une évaluation semestrielle ou annuelle de toutes ces personnes qui sont nommées? Sont-elles en mission? En réalité, les ministres ne font appel qu’à 2 conseillers en général et presque pas de chargé de mission. Les chargés de mission n’ont même pas de bureau. Une politique tribale.

  • hachmi (H) 09/06/2022 00:30 X

    On comprend pourquoi le dialogue a été brutalement interrompu ! Silence on tourne ! Les nommés de Aziz ne sautent pas, mais appelés à d'autres fonctions, remplacés par ceux de Ghazouani. Ainsi va la Mauritanie, tant pis pour les éternels incrédules.

  • Ahmedabdallah (H) 08/06/2022 23:33 X

    Ghazouani, c'est la carence morale personnifiée! Mais alors, quelle honte inqualifiable! Nommer toute une flopée d'incompétents juste pour satisfaire les tribus, et les généraux puissants tapis dans l'ombre, et toujours prets à en découdre avec n'importe quel "dirigeant" (par eux concocté) qui oserait les bafouer et les offenser en tentant de jouer au patriote de la 25ème heure! Toutes ces nominations sont absolument vaines (et même préjudiciables à l'administration mauritanienne), racistes et discriminatoires! Parmi toutes les personnes nommées, cette Fatimetou Mint Dehhy, nommée comme secrétaire générale du Mécanisme National de Prévention contre la TORTURE est celle qui devrait être la plus offusquée par sa nomination humiliante. Humiliante en ce qu'elle est (cette nomination) une insulte à la personne de cette même Fatimetou Mint Dehhy. Cette dernière n'est-elle pas sensée lutter contre la TORTURE, prévenir la TORTURE, y compris donc la torture MORALE infliqée aux négro-mauritaniens que le système inique et cynique ne cesse de blesser à longueurs de nominations?? Non! LA MAURITANIE, C'EST VRAIMENT LA BEREZINA, LA MALEDICTION? SANS FIN.

  • nabuchodonosor (H) 08/06/2022 21:36 X

    Quelle mascarade: 11 ex-chargés de mission et conseillers du PM qui sont recasés de force dans différents départements ministeriels. Au même moment une vingtaine de conseillers et chargés de missions sont nommés à la primature pour y compter les mouches. Une vingtaine de conseillers pour quoi faire...Quel bilan ont ceux qui viennent d'être débarqués. La bureaucratie commence par les emplois inutiles confiés par complaisance à des personnes inutiles ou inutilisable. C'est un drame pour certains de ces cadres qui sont compétents de se retrouver à boire le thé et à commenter l'actualité tout au long de la journée aux frais de la République mais au détriment de toutes les valeurs.