02-09-2022 10:35 - Faits divers…Faits divers…

Faits divers…Faits divers…

Le Calame - Nagi et compagnie sous les verrous

Le Sud de Nouakchott a connu tout dernièrement une recrudescence de l'insécurité et du crime. Des bandes de malfaiteurs ont semé la terreur dans certains quartiers isolés. Une jeune femme était embarquée par un taximan qui devait la déposer en un lieu éloigné.

Une fois ses autres passagers descendus, il a profité de la situation pour amener la pauvre femme dans un coin obscur, la menacer avant de la délester de son sac et de s'enfuir en l'abandonnant seule en ce lieu désert...Plusieurs autres femmes et filles ont subi le même sort durant cette période, de la part de pseudo-taximen, certains tentant même de les violer...

D’autres ont été braquées et parfois agressées par des voyous au visage masqué. La Brigade des recherches du banditisme de la wilaya-Sud de Nouakchott a ouvert une enquête.

Après plusieurs investigations, ses agents ont pu suivre une piste qui les a menés vers deux suspects dont l’audition a permis d'épingler le reste de la bande. Le chef de celle-ci est connu sous le surnom de Nagi, son principal lieutenant appelé par ses complices« Boy Dar Naïm ». Les voilà tous déférés et écroués.

--------------------


Une jeune fille violée par ses cousins ?

Une jeune fille s'est présentée en compagnie de sa mère au siège d’une ONG soucieuse des jeunes victimes de viol. Elle a déclaré avoir été en telle situation trois mois auparavant sans avoir su en informer à sa mère.

Mais remarquant des symptômes de grossesse, celle-là l’a forcée à expliquer son état. Et la malheureuse de raconter qu'elle a été violée collectivement par ses deux cousins qui habitent chez elle. L'ONG a aussitôt porté plainte. Interpelés, les deux suspects sont gardés à vue. Au cours de leur audition, ils ont nié l'accusation et plaident non coupables.

Mosy



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1551

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)