03-10-2022 23:04 - Mauritanie : l’ex-président Ould Aziz hué et exfiltré avant la fin de la conférence à Bordeaux

Mauritanie : l’ex-président Ould Aziz hué et exfiltré avant la fin de la conférence à Bordeaux

Kassataya - L’ex-président Ould Abdel Aziz s’est exprimé pour la première fois sur sa gouvernance depuis son arrivée à Paris dans une ambiance électrique cette fin de semaine à Bordeaux à l’invitation des Amis de la Mauritanie sur le thème perspectives économiques de la Mauritanie,

Les Amis de la Mauritanie vont le regretter d’avoir organisé le 2 octobre dernier une conférence sur les perspectives économiques de la Mauritanie avec un invité aussi encombrant par les graves chefs d’accusations qui pèsent sur lui, corruption, enrichissement illicite et blanchiment d’argent et indésirable par la diaspora venue de tous les coins proches de l’Hexagone pour apporter toutes les contradictions d’un simulacre de conférence.

Ce qui explique l’ambition électrique de la salle. Sur la forme, Ould Aziz s’est exprimé en Hassanya refusant de parler la langue de Molière oubliant même qu’il était à Bordeaux face à un auditoire plus francophone qu’arabophone.

L’ex-président n’a pas changé son mépris pour la langue française. Sur le fond en donnant la parole à leur invité les organisateurs entendaient réhabiliter un président secoué par une décennie de gabegie et de corruption.

C’est sans compter sur la diaspora qui a démonté pièce par pièce ses arguments sur les réalisations économiques bien que positives centrées en particulier sur la centrale électrique de Nouadhibou, les centres de cardiologie et d’ontologie des hôpitaux de Nouakchott et en évitant de parler de la plus grande arnaque immobilière durant ses deux quinquennats ou affaire Rhida qui a fait perdre des maisons à des milliers de Mauritaniens surtout à Nouakchott.

C’est la persistance à glorifier un régime qui a mis à genou l’économie du pays et mis une croix sur le règlement du passif humanitaire, divisé les Mauritaniens, initié le génocide biométrique et enfin pillé toutes les richesses naturelles.

Cette arrogance de l’ex-président à défendre un bilan zéro faute a exacerbé les intervenants qui en sont venus aux mains. La police française est intervenue en l’exfiltrant pour éviter une agression contre le conférencier. Une communication avec la diaspora qui s’est terminée en queue de poisson et largement relayée par les réseaux sociaux.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 3328

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • bagaby (H) 05/10/2022 10:07 X

    Pourtant, je l'ai vu s'exprimer en français aussi sur un extrait youtube apparemment issu de cette conférence, malgré ce qu'en dit ce cul terreux de Terrier.

  • Terrier (H) 04/10/2022 19:45 X

    Kane décidément c’est toujours l’Arabe qui te pose problème ?? Devant un parterre à majorité araphophone pourquoi parler français et non arabe ?? Ton racisme fais de toi le plus ignoble de tous les chauvins sur terre !!! Tu prônes toujours à ce que la langue de la majorité de la population de ce pays ne soit pas enseigné au lycée a l’instar t’es amis fils tekrour sénégalais de 1966…toi et tes chauvins de racistes de tout bord et Aziz c’est kifkif…

  • angenoir (H) 04/10/2022 08:44 X

    Je voudrais qu'on m'explique , pourquoi libérer Aziz,un homme qui a mis la Mauritanie à genou,a pillé avec toutes ses forces avec un clan l'économie de tout un pays,et sous le coup de la justice l'autoriser à aller en France où il trouve un moyen de convoquer les mauritaniens,pour leur dire quoi ? L'état mauritanien est complice dans ce jeu .

  • Bilal Muezzin (H) 04/10/2022 01:43 X

    Mr kane, le ridicule ne tue pas chez nous et surtout chez certains qui persistent dans le mal, moi, je me demande pourquoi une personne de cette carrure, ancien président de la république, accusé de vol, de blanchissement et de tous les mots de crimes économiques de se retrouvés libre, pour faire une conférence ou rencontrer d’autres personnes que celles qui doivent s’occupaient de sa santé, objet de sa visite humanitaire en France, moi je veux savoir qui est complice de cette sortie hors du pays, est ce que Ghazouani n’est pas entrain de libérer son ami, à cause des menaces qu’il sent dans les rangs de l’armée, ou la justice a travers ses amis et sa tribu ont choisies de montrer qu’Aziz peut être libre et retrouver sa capacité de voyager sans contrainte et enfin de compte il y’aura pas de procès pour Aziz avec ses amis de pilleurs.

  • Bilal Muezzin (H) 04/10/2022 01:41 X

    Mr kane, nous sommes dans quel pays, quel justice, quel gouvernement, quel système de gérer la société avec des clans de pauvres et des clans des riches, avec à la clef une tribu pour se permettre tout et rien à respecter les institutions, qui est le noir dans ce pays, ou le pauvre, qui peut être dans les mêmes conditions qu’Aziz devant la justice mauritanienne, qui peut se permettre cette façon de faire en défiant les hommes et leur justice.

  • Bilal Muezzin (H) 04/10/2022 01:38 X

    Mr Kane, les vidéos de ce lascar sont devenues virales et dangereuses pour lui, il a montré son vrai visage qui se félicite de son bilan catastrophique économiquement, son bilan discriminatoire et raciste au 1er degré, mais Aziz s’est lourdement trompé dans cette sortie qui pouvait être une sortie de retrouvaille avec des nostalgiques de la raison est Hélène et l’émotion est négre, Aziz s’est comporté en raciste et comme toujours un dictateur et je crois que le public présent sur place a réagit proportionnellement à sa façon de faire.

  • Bilal Muezzin (H) 04/10/2022 01:33 X

    Mr kane, voilà ce qui peut arriver à Aziz, soit il revient en Mauritanie comme il a promis et devra faire face à la justice de Ghazouani qui ne lui fera aucun cadeau dans une prison a ciel ouvert, d’ailleurs ses complices économiques dans les détournements durant la décennie Aziz ne veulent pas de son retour. Soit Aziz s’exile à l’extérieur dans un pays qui accepte de le recevoir ***, la France peut être preneuse. Soit Aziz et c’est le plus probable, il actionne ses hommes de l’extérieur et ils le lui doivent tous sans exception, pour revenir et reprendre le pouvoir, comme Denis Sassou Guesso à travers les multinationales, pour qu’après ils font main basse de la richesse du pays, en pétrole et Gaz, Aziz connait tout ce petit monde, si on voit les français chassés du Burkina Faso, du Mali, de la guinée. Soit Aziz revient en Mauritanie et fait dormir la sécurité, le temps de préparer son plan de voyager vers l’AZAWAD en moins de 24heures, mais aussi avant de quitter la France, Aziz devra prendre les infos nécessaires sur sa futur entente avec les français qui cherchent un refuge riche pour exister. Voilà ce que je pense, je peux me tromper aussi.