15-10-2022 23:53 - Mauritanie : ces femmes entrepreneures qui misent sur la transformation des produits locaux

Mauritanie : ces femmes entrepreneures qui misent sur la transformation des produits locaux

Le360afrique - De braves femmes des régions éloignées de la Mauritanie mènent des activités génératrices de revenus (AGR) en transformant et en valorisant les produits locaux.

Mais face à de nombreuses difficultés, elles ont besoin d'être soutenues par les institutions de microfinance. Ces actrices de l’ombre ont saisi l’occasion d’un forum axé sur le secteur pour exposer leur savoir-faire et essayer de nouer des partenariats.

«Je viens de Kiffa. Notre coopérative travaille sur la transformation et la valorisation de nombreux produits comme le henné et bien d’autres, tous issus du terroir. Nous avons cruellement besoin de financement», souligne Khadija Mint Abderahmane.

Pour sa part, Mariam Ly, qui vient d'Aéré Mbar, dans la région de Brakna, évoque aussi les problèmes de financement que rencontrent les femmes qui se lancent dans la transformation des produits du terroir. «Nous cultivons beaucoup de produits: mil, maïs, patates, haricots... Tous ces produits sont issus de nos champs. Nous avons besoin de financements pour développer ces différentes filières».

Enfin, Kadiata Omar Thiam, qui vit à Arafat, une commune de la banlieue sud de Nouakchott abritant une coopérative qui réunit plusieurs dizaines de femmes, détaille les ingrédients à partir desquels est fabriqué l’encens local, produit très prisé dans l’intimité des couples, et bien d’autres produits inscrits au label de ce groupement de femmes.

Par De notre correspondant à Nouakchott
Amadou Seck





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2573

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)