30-12-2022 11:11 - Faits divers... Faits divers...

Faits divers... Faits divers...

Le Calame - Tentative de hold-up

Samedi 24 Décembre au quartier «Prolongement de l'ilot K » non loin de l'ambassade américaine, l'agence de transfert d'argent Gaza vient de lever ses rideaux vers 9 h. Le caissier, qui n'a pas encore fermé la grille de sécurité, voit un homme au visage masqué faire soudain irruption dans l'agence et lui poser des questions sur un éventuel transfert, tout en regardant à droite et à gauche autour de lui.

Flairant immédiatement le mauvais coup, le guichetier tente de refermer la grille. Trop tard ! L'intrus s'interpose et dégaine un couteau. 

Mais, manifestement bon combattant, son adversaire l’en déleste habilement et commence à le rosser. Se voyant vaincu, le voyou essaie de s'échapper mais le caissier l'attrape par son boubou. Le filou ôte vivement celui-ci et prend ses jambes à son cou.

 Malheureusement pour lui, ledit vêtement contenait son permis de conduire et sa pièce d’identité. Ce fut donc un jeu d’enfant pour les policiers alertés d'identifier le lascar. Toujours en fuite à cette heure, le voilà sous avis de recherche. Rappelons que deux agences Gaza avaient été braquées l'an dernier. De grosses sommes avaient été emportées par les malfaiteurs. 

Aux dernières nouvelles, il a été arrêté.

------------

Une bande de voleurs de bétail épinglée


Le vol de bétail est devenu si routinier chez nous qu’on ne déclare quasiment plus à la police. Plusieurs bandes sévissent en ville et en campagne, le plus souvent des fils de nantis qui opèrent dans des voitures dernier cri mais aussi des voleurs professionnels, à l’instar de « Dhib » ou Sidi « Lemiiz »...

 Au cours des deux derniers mois, plusieurs têtes de bétail ont été cependant déclarées disparues à l’Est de Nouakchott auprès du commissariat de police Toujounine 1 qui dépêchait plusieurs de ses agents à la traque de leurs kidnappeurs. Et de mettre ainsi la main sur trois suspects dont un ancien gendarme.

Au cours de leur audition, ils ont reconnu un certain nombre de ces méfaits. Une Corolla volée leur permettait de transporter leur butin vers leur repaire. Puis ils recouraient à un taxi loué par un complice pour écouler la viande des bêtes vers les marchés, tout particulièrement chez un boucher appelé M'bareck qui leur achetait fréquemment leur cargaison. Tout ce « beau » monde a été épinglé et placé en garde à vue avant d'être déféré et écroué.

----------

« Leïla »

Depuis quelques mois, plusieurs plaintes contre x ont été déposées à la DRS de Nouakchott-Nord par de jeunes hommes se déclarant victimes d'arnaque. Une douce voix féminine les appelait au téléphone ou les contactait via Facebook ou Whatsapp, en disant à chacun l’avoir croisé quelque part et en être tombée éperdument amoureuse. Elle espérait un rendez-vous au plus tôt.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le piège fonctionnait souvent et se concluait par un transfert d'argent par Bankily, Gaza ou autre. Et bien évidemment l’ensorceleuse ne donnait plus aucun signe de vie après avoir encaissé les montants promettant l’intime rencontre.

Ladite languissante disait le plus souvent s’appeler Leïla. Après une enquête rondement menée, la police a mis la main sur quelques suspects dont deux femmes. Après leurs aveux, les voilà tous en voie de déferrement.

S’inspiraient-ils de la fameuse Leila El Jékeniya qui arnaquait les hommes il y a quelques années ? C’est en tout cas l’occasion de rappeler à tout un chacun la précaution de ne jamais donner suite à une demande d’argent exprimée par une personne inconnue en mode virtuel : téléphone, réseaux sociaux ou autre…

Mosy



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2015

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)