02-02-2023 09:00 - Arabie saoudite : flambée des exécutions sous le règne du roi Salmane

Arabie saoudite : flambée des exécutions sous le règne du roi Salmane

Le Figaro - Les exécutions en Arabie saoudite ont presque doublé sous le règne du roi Salmane et de son fils Mohammed, dirigeant de facto du royaume, selon deux organisations de défense des droits humains.

Le nombre d'exécutions dans la monarchie du Golfe est passé de 70,8 par an, en moyenne, entre 2010 et 2014, à 129,5 par an depuis l'arrivée au pouvoir de l'actuel roi en 2015, indique un rapport publié mardi par l'organisation britannique Reprieve et l'Organisation saoudienne européenne pour les droits de l'homme (European Saudi Organization for Human Rights - ESOHR).

Plus de 1000 condamnations à mort

Au total, le pouvoir actuel a appliqué plus de 1000 condamnations à mort, selon ces ONG, qui affirment avoir recoupé les chiffres officiels avec des enquêtes et des entretiens menés avec des avocats, des membres des familles et des militants.

Le rapport fait état de 147 exécutions l'année dernière, un bilan conforme au décompte réalisé par l'AFP à partir des annonces du gouvernement.

En mars dernier, l'Arabie saoudite, l'un des pays ayant le plus recours à la peine capitale, a annoncé l'exécution de 81 personnes en une seule journée, pour des crimes liés au terrorisme, suscitant un tollé international. Le royaume ultraconservateur a connu ces dernières années d'importantes réformes sous l'impulsion du prince héritier Mohammed ben Salmane.

Un régime plus que sanglant

Mais ces réformes se sont accompagnées d'une répression implacable de toute dissidence politique, selon les militants des droits de l'homme. La «machine de la peine capitale saoudienne broie des enfants, des manifestants, des femmes vulnérables employées comme domestiques, des mules à drogue involontaires, et des personnes dont le seul 'crime' est de posséder des livres interdits ou de parler à des journalistes étrangers», a dénoncé Maya Foa, la directrice de Reprieve.

Selon le rapport, les six années les plus sanglantes en matière d'exécutions dans l'histoire récente se sont produites sous le pouvoir actuel. Depuis 2013, au moins 15 personnes ont été mises à mort pour des crimes commis alors qu'elles étaient mineures.

Toujours selon la même source, 31 femmes ont été exécutées entre 2010 et 2021, dont 23 étrangères et 13 employées de maison. Le rapport de 58 pages parle également de tortures «systémiques» et de violations des procédures, en évoquant notamment des cas de procès inéquitables et de torture d'enfants.

Le Figaro avec AFP





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1952

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mystere1 (F) 02/02/2023 10:50 X

    Presque, beaucoup de gens, sont unanimes, sur les changements, depuis la montée au trône de sa majesté de ce roi bédouin, on a constaté, que des scandales, contrairement, au temps de ses frères prédécesseurs !, mais le pire, encore, est surtout, la domination en dessous, de son cher prince MBS, avec cet article choquant, ça donne, des frissons, surtout, quand on parle, des tortures d'enfants, ou exécutés, et aussi, de ces domestiques étrangers, que beaucoup de ces saoudiens, considèrent, comme des esclaves ou animaux ! c'est regrettable hélas, dans ce royaume, qui est le berceau de l'Islam, ce n'est pas pour rien, que Dieu, A Fait Naître, notre Messager Béni, et l'A Sorti, dans ce peuple, qui jadis étaient des barbares et sauvages ! heureusement d'ailleurs, sinon, ils anéantiraient, beaucoup de gens, parmi la gente humaine, tout comme ces juifs maudits !, ainsi, donc, avec ces sanctions ou exécutions, je dirais presque, qui est hors la loi islamique, c'est injuste et abominable ! l'Islam est très claire, comme exemple, on sait tous, quand on vole, on te coupe la main, quand on fait l'adultère, ce sont aussi, des sanctions précises, etc..., mais par contre, avec ces exécutions sauvagement inhumains, non, cela ne fait pas parti de la souna islamique, et c'est là que ces ignorants de descendants de bédouins, ont fait erreur, c'est claire que parmi, les signes de la prophétie mouhamadya, ça s'est réalisés, le Prophète, avait mis en garde les musulmans, contre, la tyrannie des bédouins, aussi bien il faisait allusion en son temps, mais aussi du futur, c'est à dire de nos jours, devenus notre présents, ainsi, cette famille royale aussi, en fait partie, de cette classe bédouine, devenue, les bourgeois de l'orient, ça montre, que ce sont les signes de akhirou zaman, avec des bergers de chameaux, qui marchaient pied nu, dans le désert, aujourd'hui, leurs descendance, rivalisent, par des constructions de grattes ciels, etc..., oui, on a vu les signes, y ajouter, la difficulté, de faire le pélerinage dans un futur, bref, que Dieu nous Sauve des tyrans injustes, mais, Demain, Au Jour Dernier, ça sera du jamais vu, devant, Le Juge des juges, Roi des rois, Sa Majesté ALLAH.