03-02-2023 09:10 - L'Espagne et le Maroc veulent mettre derrière eux leurs différends sur la question migratoire

L'Espagne et le Maroc veulent mettre derrière eux leurs différends sur la question migratoire

RFI Afrique - Les chefs des gouvernements espagnols et marocains se sont retrouvés, jeudi 2 février à Rabat, entourés d’une grande délégation d’une dizaine de ministres de part et d’autre. Après plusieurs années compliquées notamment autour de la question migratoire, les deux royaumes ont affiché leur volonté de tourner la page.

C’est avec un large sourire que Pedro Sanchez, le Premier ministre espagnol et Aziz Akhannouch son homologue marocain ont paraphé les 24 accords dans des domaines variés allant de l’énergie à la lutte contre le terrorisme en passant par l’éducation.

Longtemps au cœur des tensions entre les deux pays, la question migratoire semble aujourd’hui dépassée et selon Pedro Sanchez, les frontières vont redevenir un sujet commercial.

« Accords très importants »

« Nous avons signé deux accords très importants sur la gestion migratoire qui visent à ouvrir des chemins migratoires légaux, a affirmé le Premier ministre espagnol. Nous avons fait un pas de plus vers la normalisation de la circulation des personnes et des marchandises, notamment au niveau de Ceuta et Melilla où les frontières vont s’ouvrir de manière ordonnée et progressive ».

De son côté le Maroc n’a pas remis sur la table ses visées territoriales sur les deux enclaves espagnoles. Au contraire Aziz Akhannouch a parlé d’apaisement et surtout d’avenir. « Aujourd’hui, les relations économiques entre les deux pays passent un cap. On passe d’une relation ponctuelle à une relation structurelle ce qui ouvre de nouveaux projets pour l’avenir qui auront des répercutions positifs pour les deux pays dans plusieurs domaines stratégiques », a-t-il assuré.

Classes bilingues

Sur un plan culturel, le rapprochement entre les deux pays s’illustrera à l’école. Dès la rentrée prochaine, le royaume chérifien aura ses premières classes bilingues où les élèves parleront arabe et espagnol.

Avec notre correspondant à Rabat, Victor Mauriat




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 0
Lus : 1664

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)