20-03-2023 21:56 - Le journaliste français Olivier Dubois libéré après presque deux ans de captivité au Mali

Le journaliste français Olivier Dubois libéré après presque deux ans de captivité au Mali

RFI Afrique - Le journaliste français Olivier Dubois a été libéré après presque deux ans de captivité au Mali, a appris RFI auprès du ministre nigérien de l'Intérieur. Il a atterri à Niamey, ce 20 mars 2023.

Chemise blanche sur t-shirt bleu, sac en bandoulière et sourire aux lèvres : Olivier Dubois est un homme libre. « Je me sens fatigué, mais je vais bien », a-t-il brièvement déclaré au micro du correspondant de RFI au Niger, dans un salon de l’aéroport de Niamey.

Il a souligné son impatience à l’idée de parler à ses proches. « Je ne pense qu’à ça, a-t-il dit. J’attends ça évidemment, ça fait presque deux ans que j’attends ça. »

« Il est très souriant, il se porte très bien, il a même embrassé toute la presse. Donc, ses collègues l’ont embrassé. Vraiment, il se porte très très bien de ce que j’ai vu », souligne notre reporter Moussa Kaka.

Olivier Dubois a pris la parole. Il a remercié le gouvernement français et les autorités nigériennes qui n’ont ménagé aucun effort pour sa libération. Il a salué vivement RFI qui relayait, tous les mois, des messages de ses proches.

« Je viens d’échanger avec Olivier Dubois, a tweeté le président français Emmanuel Macron. Il est en bonne santé. Soulagement immense pour la Nation, pour ses proches et ses confrères journalistes. Grande reconnaissance au Niger pour cette libération. »

Le journaliste français, enlevé le 8 avril 2021 à Gao, a été libéré après presque deux années de détention. Il a atterri ce 20 mars 2023 dans la capitale nigérienne. Il a été présenté, en présence du ministre de l’Intérieur nigérien et de l’ambassadeur de France, en même temps que l’Américain Jeffery Woodke, qui a été otage, lui, durant plus de six ans au Sahel.

« Après plusieurs mois d’efforts, les autorités nigériennes ont obtenu la libération de deux otages jusqu’alors aux mains du Jnim. Il s’agit du ressortissant français Olivier Dubois, du ressortissant américain Jeffery Woodke installé, depuis plus de trente ans, au Niger. Les otages ont été récupérés sains et saufs par les autorités nigériennes, avant d’être remis aux autorités françaises et américaines. J’adresse mes sincères félicitations à l’ensemble des acteurs de notre pays qui ont permis cet heureux dénouement. Je remercie également nos partenaires français mais aussi américains pour leur coopération constante pour l’obtention de ces libérations », a déclaré Hamadou Adamou Souley, ministre nigérien de l'Intérieur, lors de l'arrivée des deux ex-otages à l'aéroport de Niamey.

Olivier Dubois devrait faire son retour en France le mardi 21 mars.

« Nous nous réjouissons de la libération de notre confrère qui était aux mains d’un groupe islamiste armé au Mali depuis près de deux ans, a déclaré l’ONG Reporters sans frontières. C’est le journaliste français qui a été le plus longuement retenu en otage depuis la guerre du Liban. »

Olivier Dubois était aux mains du Jnim, le groupe de soutien à l'islam et aux musulmans, lié à al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Depuis son enlèvement, il était apparu dans deux vidéos diffusées par ses ravisseurs, en mai 2021, puis en mars 2022.

Il avait été enlevé alors qu’il était en reportage à Gao. Il s’y était rendu pour interviewer un chef local du Jnim, Abdallah Ag Albakaye, dans la zone de Talataye. C’est au moment où il était en train de s’organiser pour aller à cet entretien que des hommes l’ont enlevé et on est resté sans nouvelles de lui pendant un bon mois avant qu’une première vidéo ne soit diffusée.

Par RFI





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 0
Lus : 1015

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)