04-04-2023 16:04 - Cérémonie de clôture du programme FAJR (Appui à la société civile mauritanienne)

Cérémonie de clôture du programme FAJR  (Appui à la société civile mauritanienne)

L’ambassade de France en Mauritanie a organisé la cérémonie de clôture du programme Fajr le mardi 4 avril à 10h à l’Institut Français de Mauritanie (IFM).

Fajr est le programme d’appui à la société civile mauritanienne mis en œuvre par l’ambassade de France en Mauritanie. Lancé en 2015, Fajr a été construit à l’issue d’un processus de concertation mené avec les organisations de la société civile (OSC) mauritanienne et leurs partenaires.

Depuis, Fajr renouvelle chaque année son engagement auprès de la société civile en s’adaptant à ses évolutions, à ses attentes et aux défis auxquels elle se confronte.

Depuis 8 ans, le programme Fajr dans son ensemble a permis de soutenir un total de 129 projets portés par plus de 150 OSC, et dont 46 ont été pérennisés.

Fajr 4 constituait la 4ème et dernière phase de ce projet, mise en œuvre pour une durée de 2 ans, de 2021 à 2023, et avait pour objectif spécifique de favoriser l’autonomisation des jeunes femmes à travers le renforcement des capacités des organisations de la société civile mauritanienne et de leurs acteurs, en ciblant en particulier celles des régions de l’intérieur du pays, généralement plus difficiles d’accès et moins connectées aux réseaux de développement.

Cette dernière phase a marqué également l’établissement d’une relation étroite avec le Commissariat aux droits de l’Homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile (CDHAHRSC).

En 2023, la France poursuivra son engagement en faveur de la société civile mauritanienne à travers la mise en place d’un programme concerté pluri-acteurs (PCPA) financé par l’Agence française de développement (AFD) et porté par un consortium d’OSC locales piloté par le GRDR Migration-Citoyenneté-Développement.

Ce projet plus structurant visera à consolider, lors de la 1ère phase, de 2023 à 2026, les acquis du programme Fajr et à développer plus encore le dialogue entre les organisations de la société civile, les institutions et les pouvoirs publics de Mauritanie et de France.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 3846

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)