25-05-2023 21:00 - Faits divers…Faits divers…Faits divers…

Faits divers…Faits divers…Faits divers…

Le Calame - Un homme poignardé à mort

La zone industrielle aux alentours de la foire nationale est depuis toujours dangereuse. Elle est inhabitée et la circulation y est très réduite, la nuit. Des hangars cernés par de hauts murs se suivent en bordure de rues obscures peu ou prou éclairées.

Bref, un environnement propice à la criminalité et à la délinquance et ses rares habitants évitent d’en parcourir l’espace après le crépuscule. Tiens, une exception, ce samedi 20 Mai vers 22 heures…

En fait, le pauvre père de famille qui s’y aventure n’est pas un riverain et ignore le danger du coin. Il veut simplement raccourcir son chemin entre El Mina et le quartier Carrefour.

Le voici soudain attaqué par des bandits dans une de ces rues sans âme. Ils lui assènent plusieurs coups de poignard avant de vider ses poches et disparaître. Le malheureux appelle au secours mais il n’y en a pas en ces contrées perdues ; le voilà hélas mortellement vidé de son sang.

Son cadavre ne sera découvert que vers deux heures du matin. La police a ouvert une enquête mais n'a encore à ce jour levé aucune piste pour arrêter les assassins.

-----------

La traque des dealers

Mellah, c’est bien connu, est devenu une plaque tournante du trafic de drogue. Plusieurs grands dealers nationaux et étrangers y ont élu domicile depuis quelques années.

Haschich et poudre blanche y circulent quotidiennement dans les rues, les maisons, les écoles et les marchés, au vu et au su des autorités et des parents. Plusieurs bandes ont été démantelées mais certains de leurs membres [p1] ont réussi à se faire libérer et aussitôt repris activité.

Raison de plus pour le commissariat spécial de la lutte anti-drogue de s'intéresser à cette zone. Ses patrouilles y circulent souvent.

La semaine dernière, une maison sise au carrefour Dimi est placée sous haute surveillance. La famille qui y loge reçoit quotidiennement beaucoup de visiteurs, des jeunes surtout.

Et, voici trois jours vers 5h du matin, c’est l’assaut de la police ! Les adultes présents s’efforcent d’aider les jeunes à échapper aux condés mais ceux-ci ne laissent aucune occasion aux fuyards et les cueillent un par un. Finalement, une dizaine de suspects est embarquée au commissariat, au grand soulagement des habitants du quartier.

-----------

Le fou de Tin Soueïlim

Au virage Ould Greïmich de Tin Soueïlim, on trouve au bord de l'axe principal, devant l’agence de la BMCI, une masure construite avec toutes sortes d’immondices : boîtes et paquets vides, caisses, vieux habits, sacs, etc. ; et l’enceinte qui l’entoure est composée d’un analogue bric-à-brac débordant sur la rue jusqu’à interdire l'accès à l'entrée Ouest de l'agence bancaire.

Un colosse armé de gourdin se tient toujours debout devant cette insalubre hutte, empêchant quiconque de passer autour. Gare à celui qui insiste : plus d’un en ont déjà fait les frais ! Les agents de sécurité de la banque semblent craindre l’énergumène et conseillent aux clients de rebrousser chemin pour entrer par la porte Est.

Ce mystérieux personnage qui sirote souvent du thé est un ancien soldat, nous a-t-on informé, aliéné mental natif de M'bout. Prêt à tout pour conserver l’intégrité de son bien, il considère le trottoir en partie intégrante de celui-ci. À mon grand dam : n’ayant pas obtempéré à son ordre de rebrousser chemin, je n’ai dû mon salut qu’à la vélocité de mes jambes !

Mosy





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2990

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)