10-07-2023 16:25 - L’Initiative des jeunes pour l’unité nationale organise une rencontre sur l'Appel de Djéol - Photoreportage

L’Initiative des jeunes pour l’unité nationale organise une rencontre sur l'Appel de Djéol - Photoreportage

AMI - L’Initiative des jeunes pour l’unité nationale a organisé, dimanche soir à Nouakchott, une rencontre sous le thème de: “Un appel pour renforcer l’unité nationale”.

La manifestation a été marquée par plusieurs interventions de jeunes sur l’importance de l’unité nationale et l’intérêt de la déclaration de Djewel et ses objectifs.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le président de l’Initiative, M. Abdel Aziz Ibrahima Kane, a indiqué que les discours du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani dans les villes de Wadanbe et Tichitt et l’appel historique de Djewel matérialisant l’unité nationale expriment le grand intérêt accordé à l’action en vue du renforcement de la cohésion nationale.

Il s’est félicité des efforts déployés par le Président de la République pour réduire les disparités sociales, soulignant que l’Initiative des jeunes pour l’unité nationale œuvre pour la concrétisation des contenus de la déclaration historique de Djewol, conformément à la vision du Président de la République.

Il est à noter que l’Initiative des jeunes pour l’unité nationale vise à renforcer l’unité nationale , à rejeter le discours de la haine et de l’extrémisme, à contribuer à la propagation de la paix et de l’amour au sein de la société mauritanienne et à participer efficacement à l’œuvre de développement du pays.

---


Avec Cridem, comme si vous y étiez...
























































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 5195

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • tokossel2222 (F) 10/07/2023 17:12 X

    Mes frères les beaux discours, les belles photos et les belles images ne font pas l'unité nationale. L'unité nationale se construit sur la base de la justice sociale, économique et politique. Vous voyez dans les entreprises on ne recrute que des jeunes issus d'une seule communauté ou des soutiens de système. Pour commencer à faire parler les mauritaniens d'un seul mot; penser à réparer les injustices subies par les certaines composantes de ce pays. Et ne pas taxer du racisme ou ne pas priver le droit à ceux qui se trouvent dans l'opposition. Car je vois tous ceux qui militent dans les partis, comme l'AJD/MR surtout sont vus comme antimaures. Et là vous les soutiens du système ou vous les organisateurs de ces rencontres vous devez dénoncez ça et dire à l’État que ça arrête.