06-11-2023 21:31 - Mauritanie : les braqueurs de l’agence BPM toujours en cavale!

Mauritanie : les braqueurs de l’agence BPM toujours en cavale!

Senalioune - Les services de sécurité mauritaniens n’ont pas encore pu arrêter les auteurs du spectaculaire braquage de l’agence de la Banque Populaire de Mauritanie BPM à Nouakchott Nord ou obtenir d’informations sur les cambrioleurs dont le scénario de vol filmé et livré au grand public montre bel et bien qu’ils s’agit de braqueurs amateurs.

Sans cagoules, habillés en boubous et turbans comme des Cheikhs, avec une voiture mal garée pour des opérations délicates du genre et sans chauffeurs en alerte pour démarrer en trombe une fois la banque dévalisé, les braqueurs dont les photos torse nu ont inondé la toile sont toujours introuvables.

Les autorités sécuritaires poursuivent en vain la quête d’indicateurs permettant de les identifier ou de les pister, apprend-on.

La police a interpellé dans le cadre de son enquêté relative à cette opération rocambolesque, une quinzaine de récidivistes, dans l’espoir d’entrer en possession d’éléments permettant de traquer les fugitifs et de les localiser.

Un groupe de cinq individus armés d’un pistolet et de sabres avait dévalisé en juin 2018 une agence de la banque Attijari dans le quartier périphérique de Toujounine à Nouakchott Nord, rappelle-t-on.

Les assaillants s’étaient fondus dans la nature, emportant avec eux 7 millions d’Ouguiyas, soit 14 000 dollars. Ils avaient refusé de s’arrêter à un barrage du Groupement général de la sécurité des routes.

Deux autres agences bancaires avaient l’objet en 2016 et 2017 de braquage armé en plein jour à Nouakchott, dans les quartiers de la Socim et de Tevragh-Zeina. Mais les auteurs de ces braquages avaient été arrêtés par la police après quelques jours de traque.

Par Oumoulbenina Mint Bamba





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2654

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)