19-11-2023 15:36 - Entre diplomatie et rumeurs : la Mauritanie au cœur du dilemme Israélo-Palestinien

Entre diplomatie et rumeurs : la Mauritanie au cœur du dilemme Israélo-Palestinien

Algérie Focus - L’équilibre géopolitique du Maghreb est aujourd’hui sous les feux des projecteurs, et pour cause : des allégations récentes concernant un potentiel rapprochement entre la Mauritanie et Israël ont provoqué une vague de réactions et de spéculations.

Selon le "Times of Israel", la Mauritanie, aux côtés de huit autres pays arabes et islamiques, aurait refusé d’adopter des mesures strictes contre Israël lors du sommet de Riyad. Cette information a rapidement suscité des interrogations quant à la position de Nouakchott face à la normalisation de ses relations avec l’État hébreu.

Dans ce contexte complexe, la Mauritanie se trouve prise entre le marteau de la diplomatie régionale et l’enclume des attentes de sa population.

Le ministre mauritanien des Affaires étrangères, Mohamed Salem Merzoug, a vigoureusement affirmé l’engagement de son pays envers la cause palestinienne, soulignant que cette dernière reste la question centrale pour la Mauritanie.

Ces propos reflètent non seulement la position officielle de Nouakchott mais aussi les sentiments profonds du peuple mauritanien, qui, selon Merzoug, a toujours exprimé un rejet catégorique de la situation tragique des territoires palestiniens occupés.

Stratégie israélienne et réponses mauritanienne et algérienne

La stratégie israélienne d’encerclement de l’Algérie, en cherchant à normaliser ses relations avec les pays du Maghreb, est un sujet de préoccupation majeur pour les pays de la région. Des rapports indiquent que des tentatives de normalisation sont en cours avec la Libye, la Tunisie, et potentiellement la Mauritanie, ciblant indirectement l’Algérie. Cette manœuvre diplomatique d’Israël s’inscrit dans un contexte de tensions accrues et de luttes d’influence régionales.

Le président mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani, a souligné lors du sommet arabe en Algérie les dangers de la colonisation et ses conséquences dévastatrices. Cela révèle une prise de position ferme de la Mauritanie contre la normalisation des relations avec Israël tant que la question palestinienne reste sans solution juste et durable.

Démêler le vrai du faux : la position officielle de Nouakchott

Face aux allégations et rumeurs, le gouvernement mauritanien, par la voix de son porte-parole officiel, le ministre Nani Ould Achroukhe, a catégoriquement nié tout rapprochement avec Israël, qualifiant ces informations de « rumeurs récurrentes ».

Cette déclaration réitère la position de la Mauritanie, qui se distancie de toute relation diplomatique avec l’entité sioniste, conformément à sa doctrine et ses références politiques.

Il s’agit là d’une réponse claire et ferme aux spéculations médiatiques, mettant en lumière l’engagement de Nouakchott envers la cause palestinienne et sa volonté de maintenir une ligne politique cohérente et respectueuse de ses principes.

En conclusion, les développements récents autour des relations entre la Mauritanie, Israël, et la question palestinienne démontrent la complexité et la sensibilité des enjeux diplomatiques dans la région du Maghreb.

Alors que les rumeurs continuent de circuler, la position officielle de Nouakchott offre un contrepoint crucial, mettant en évidence le rôle de la Mauritanie en tant qu’acteur clé dans le maintien de l’équilibre géopolitique et le soutien indéfectible à la cause palestinienne.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Algérie Focus
Commentaires : 1
Lus : 1951

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • hachmi (H) 19/11/2023 15:48 X

    La collecte limitée de seulement 80 millions MRO pour Gaza souligne clairement notre manque de sincérité dans le soutien envers la Palestine.