05-03-2024 08:29 - La Mauritanie face à des défis dans la certification aérienne : un contraste avec les avancées du Sénégal

La Mauritanie face à des défis dans la certification aérienne : un contraste avec les avancées du Sénégal

Mauriweb - Alors que le Sénégal continue de progresser dans le domaine de la certification et de l'homologation des infrastructures aéronautiques, la Mauritanie semble accusée d'un certain retard, mettant en lumière les défis auxquels elle est confrontée pour se mettre au diapason des normes internationales de sécurité aérienne.

Cette situation soulève des questions importantes sur l'harmonisation des pratiques de sécurité et de régulation dans la région, surtout dans le contexte du développement et de l'exploitation des activités gazières dans les eaux partagées par les deux pays.

Le 15 mai 2023, l'ANACIM (Agence Nationale de l'Aviation Civile et de la Météorologie du Sénégal) a marqué un pas significatif vers l'avant en remettant la décision d'homologation de l'héliplateforme GTA HUB à BP Sénégal Investments Limited, suite à une évaluation positive de ses infrastructures et services.

Cette démarche met en évidence l'engagement du Sénégal à assurer la sécurité et l'efficacité de ses installations aériennes, conformément aux standards internationaux.

Par contraste, l'ANAC (Agence Nationale de l'Aviation Civile de Mauritanie), chargée de la sûreté et de la sécurité de l'aviation civile ainsi que de la gestion des droits du trafic aérien, semble naviguer à un rythme différent.

Bien que ses responsabilités soient cruciales pour le développement aéronautique du pays, des retards dans les processus de certification et d'homologation pourraient signaler des défis en matière de ressources, d'expertise ou de coordination interne.

Le 1er mars 2024, l'ANACIM a franchi une étape supplémentaire en réalisant les premières inspections en vol pour la supervision des compagnies aériennes, démontrant ainsi son progrès continu dans la surveillance et la réglementation du secteur.

Cette initiative contraste avec la situation en Mauritanie, où l'on attend encore des annonces comparables concernant l'activité réglementaire et les inspections en vol, soulignant une différence de vitesse dans l'adoption et l'application des mesures de sécurité aérienne.

La zone GTA (Grande Tortue Ahmeyim), située à la frontière maritime du Sénégal et de la Mauritanie, est un projet phare pour les deux nations, soulignant l'importance d'une collaboration étroite et d'une harmonisation des normes pour le succès et la sécurité des opérations.

L'investissement de BP dans une héliplate-forme dans cette zone met en lumière le potentiel économique de l'exploitation gazière, mais soulève également l'importance cruciale de standards de sécurité aériens robustes et cohérents.

La situation actuelle appelle à une réflexion sur la manière dont la Mauritanie peut accélérer son processus de certification et d'homologation pour non seulement répondre aux besoins de sécurité immédiats mais aussi pour favoriser un environnement propice au développement économique régional.

La coopération transfrontalière, le partage des meilleures pratiques et le soutien international pourraient être des leviers pour aider la Mauritanie à surmonter ses défis actuels et à aligner ses pratiques de sécurité aérienne sur celles de ses voisins, notamment le Sénégal.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2565

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)