11-03-2024 08:55 - Mauritanie : tension sur les prix des produits alimentaires à la veille du ramadan

Mauritanie : tension sur les prix des produits alimentaires à la veille du ramadan

Le360afrique - Les Mauritaniens pourraient entamer le jeûne du mois de ramadan ce lundi 11 mars. Une période généralement marquée par de vives tensions sur les prix des produits de base.

Une virée au niveau des marchés de la capitale permet d’avoir une idée sur la forte inflation des prix des denrées alimentaires. Le monde musulman entame les lundi ou mardi le jeûne du mois de ramadan. Ce mois d’abstinence est aussi un mois de forte consommation de denrées alimentaires.

Du coup, en Mauritanie, ce mois s’accompagne souvent d’une flambée des prix des produits alimentaires. Une balade au niveau de quelques marchés de la capitale mauritanienne donne une idée sur l’évolution des prix. Et la tendance haussière est perceptible dans un contexte marqué par des tensions sur l’offre de nombreux produits.

Mahmoud, commerçant au marché de Sebkha, banlieue sud/ouest de Nouakchott explique: «Je ne vends pas toutes les denrées alimentaires. Toutefois, il y a une tension au niveau de l’offre des marchandises par rapport à celle que j’ai l’habitude d’écouler. Je ne parle pas de hausse des prix, mais plutôt de rareté de certaines marchandises.»

Pour sa part, Fatimetou, une citoyenne, explique que «le coût de la vie était déjà cher. L’approche du ramadan vient donner un coup d’accélérateur à cette tendance. Le prix du sac de sucre de 5 kilos est passé de 150 à 200 ouguiyas. Phénomène identique pour l’huile et les autres denrées de base».

Ahmed, commerçant, explique que «la tendance à la hausse des prix est une réalité. Tout est cher, les consommateurs souffrent. Le gouvernement devrait entreprendre quelque chose pour soulager les populations à l’occasion de ce mois béni».

Enfin, Fatou Sall, qui fait ses emplettes dans le marché, souligne que «les prix de toutes les denrées sont en hausse. C’est le cas notamment de la paire oignon-pomme de terre. La vie est trop chère. Je loue le courage de ces femmes, qui se réveillent très tôt le matin, pour venir au marché, travailler et aider les familles. Je remercie les hommes aux moyens limités, qui malgré tout, arrivent à donner la dépense quotidienne. Je sollicite le président de la République pour prendre des mesures de nature à alléger nos souffrances».

Par Amadou Seck (Nouakchott, correspondance)





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2042

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)