01-04-2024 18:48 - Frappe à Damas : l’Iran promet «une réponse décisive» à l’attaque imputée à Israël

Frappe à Damas : l’Iran promet «une réponse décisive» à l’attaque imputée à Israël

Le Figaro - Des frappes israéliennes ont détruit lundi une annexe de l'ambassade d'Iran à Damas, a rapporté un média d'État.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), ces frappes, qui surviennent dans un contexte régional extrêmement tendu sur fond de guerre dans la bande de Gaza, ont tué un commandant des Gardiens de la révolution et cinq de ses membres.

L'ONG, basée en Grande-Bretagne, s'appuie sur des sources en Syrie pour confirmer «l'assassinat d'un haut responsable ayant servi de chef de la Force Qods pour la Syrie et le Liban, de deux conseillers iraniens et de cinq membres des Gardiens de la révolution iraniens».

Ce commandant appartient à la force Qods, unité d'élite du Corps des Gardiens de la révolution islamique chargée des opérations extérieures.

«Réponse décisive»

«Le général de brigade Mohammad Reza Zahedi, l'un des principaux commandants de la force Quds du Corps des Gardiens de la révolution islamique, est tombé en martyr lors d'une attaque menée par des combattants du régime sioniste contre l'annexe de l'ambassade de la République islamique d'Iran à Damas», la capitale syrienne, a indiqué la télévision d'État iranienne Irib.

L'ambassadeur d’Iran en Syrie a déclaré que son pays apportera «une réponse décisive» au raid imputé à Israël. Le «bâtiment a été attaqué par des avions de combat F-35 et six missiles (...) Cette action entraînera de notre part une réponse décisive», a déclaré le diplomate à des journalistes. Plus tard, le ministre iranien des Affaires étrangères s’est entretenu avec son homologue syrien.

Au cours de cet appel, Hossein Amir-Abdollahian a considéré l'attaque contre une annexe de l'ambassade iranienne à Damas «comme une violation de toutes les obligations et conventions internationales, a imputé les conséquences de cette action au régime sioniste et a souligné la nécessité d'une réponse sérieuse de la communauté internationale à de telles actions criminelles», selon un communiqué du ministère.

Le ministère syrien de la Défense a affirmé pour sa part que «l'ennemi israélien a lancé des frappes aériennes depuis le Golan syrien occupé, visant l'annexe de l'ambassade iranienne à Damas». «L'attaque a détruit l'ensemble du bâtiment, tuant et blessant toutes les personnes qui s'y trouvaient. Des travaux sont en cours pour récupérer les corps et sauver les blessés sous les décombres», a ajouté le ministère dans un communiqué.

La Syrie dénonce une «attaque terroriste»

L'agence de presse iranienne Nour a fait savoir que «Hossein Akbari, ambassadeur de la République islamique d'Iran à Damas, ainsi que sa famille, n'ont pas été blessés lors de l'attaque israélienne». Un correspondant de l'AFP sur place a confirmé que le bâtiment annexe de l'ambassade avait été entièrement détruit par la frappe.

Des photos AFP montrent le bâtiment entièrement détruit, réduit à l'état de ruine. Non loin de la scène, des dizaines d'hommes sont rassemblées en face des lieux. Une ambulance est sur le site. Un média d'État iranien a confirmé qu'une frappe israélienne a détruit une annexe de l'ambassade d'Iran en Syrie.

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Mekdad, a condamné une «attaque terroriste odieuse». «Nous condamnons fermement cette attaque» qui a tué «un certain nombre d'innocents», a déclaré le ministre dans un communiqué repris par l'agence de presse officielle syrienne Sana.

Un correspondant de l'AFP présent sur les lieux a indiqué que le ministre s'était rendu sur place. «L'entité d'occupation israélienne ne pourra pas avoir d'impact sur les liens entre l'Iran et la Syrie», a-t-il ajouté.

Le Figaro avec AFP





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 708

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)