02-04-2024 09:54 - Communiqué de la CVE

Communiqué de la CVE

La Commission Exécutive de la CVE rappelle à ceux qui ne le savent pas et qu'on cherche à tromper que la seule CVE légale est celle dont le Président légal est Monsieur BA MAMADOU ALASSANE.

En effet selon le Règlement Intérieur de la CVE, il est écrit qu'en cas d'empêchement du Président de la CVE, c'est le Président du Comité de Pilotage qui assure son intérim. Il se trouve que c'est BA MAMADOU ALASSANE qui est le Président du Comité de Pilotage lors du décès de Monsieur KANE HAMIDOU BABA.

Ce dernier lui-même qui, lorsqu'il était malade avait appelé Monsieur BA MAMADOU ALASSANE pour assurer l'intérim comme prévoit le Règlement Intérieur.

Depuis cette date Monsieur BA MAMADOU ALASSANE assure l'intérim comme le prévoit le Règlement. La Commission Exécutive l'avait même confirmé comme Président de la CVE.

Et depuis cette date, il n'y a ni congrès, ni aucune instance légale équivalente qui est autorisée à mettre fin à cette présidence.

Et il n'y a également aucune autre CVE légale, qui est aussi autorisée à se substituer à la CVE actuelle légale.

Toute autre CVE ou toute autre présidence de la CVE, c'est donc sur le plan légal, du faux et usage du faux.

Cela dit, notre CVE légale ne s'est jamais réunie pour prendre une décision quelconque relative à une candidature commune de l-'opposition. Jamais. Jamais.

En conséquence, tous les engagements déjà pris ou qui seront pris au nom de toute autre prétendue CVE, sont nuls et non avenus et n'engagent que leurs auteurs.

LE PRÉSIDENT DE LA CVE

BA MAMADOU ALASSANE





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Saidou Kane
Commentaires : 3
Lus : 1065

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • mystere1 (F) 03/04/2024 09:32 X

    Un CVE, désuni, qui ne se comprend pas, des gens, qui se font, des coups bas, entre eux ! c'est incroyable, et dire, que, certaines personnes, vont, jusqu'à affirmer, qu'il faut qu'il ait une Mauritanie divisée, c'est à dire, le noire et blanc ! c'est impossible, nos confrères noirs mauritaniens ne peuvent pas cohabiter, ensemble pour régner, sinon, ça sera pire que le Mali et Burkina ! bref, la CVE, ne correspond pas, avec son nom de parti politique, avec ses actes et faits ! il faut, que les paroles et actions, concordent ! quant à ces dinosaures politiciens, ils doivent, aller, se reposer, de grâce ! et laisser, la jeunesse compétente, clairvoyante, et dynamique, prendre place, car nos doyens politiciens, n'ont plus d'avenir dans l'arène politique !

  • sayre (H) 02/04/2024 15:03 X

    Les réalités ne sont pas les mêmes et que nous préférons les vieux qui respectent les principes que des jeunes insolents et violants!

  • habouss (H) 02/04/2024 11:33 X

    Au même moment où un homme de 44 ans vient d'être élu à la tête d'un pays aussi important que le Sénégal, voici l'image archaïque que nous offre la CVE. Avec tout le respect dû à notre Papa Ba, l'homme à la célèbre citation "participer, c'est se sentir concerné", prononcée déjà en 1971 lors des assises du dialogue pour résoudre la crise des lycées. Il est grand temps que cette opposition vieillissante passe le relais ! Je vous épargne les déboires d'Ahmed Ould Daddah, de Messaoud Ould Boulkheir et de Mohamed Ould Maouloud, chacun au sein de son parti.