04-04-2024 14:30 - Au Sénégal, le président Bassirou Diomaye Faye fixe le cap des cinq prochaines années

Au Sénégal, le président Bassirou Diomaye Faye fixe le cap des cinq prochaines années

France24 - Création d'emplois, démocratie "renforcée", lutte contre la corruption, audit des compagnies minières... Le nouveau président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a dévoilé mercredi les futures orientations de son mandat lors de son premier discours à la nation, 24 heures après avoir prêté serment.

Le plus jeune président de l'histoire du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, récemment élu à la tête du pays, a dévoilé mercredi 3 avril les grandes orientations de sa politique lors du traditionnel discours à la nation prononcé à l'occasion du 64ᵉ anniversaire de l'indépendance.

Le cinquième président sénégalais a tout d'abord abordé la lutte contre la vie chère. Loyer, électricité, denrées alimentaires... le Sénégal est considéré comme l'un des pays d'Afrique de l'Ouest où le coût de la vie est le plus élevé.

"Les Sénégalais sont braves, mais ils sont fatigués et attendent de nous des solutions contre la vie chère. La question du coût de la vie me préoccupe particulièrement et retient toute mon attention", a indiqué Bassirou Diomaye Faye. "Dans les jours à venir, des mesures fortes seront prises dans ce sens, après les concertations que j’entreprendrai avec les acteurs concernés."

Le nouveau président a également promis de se concentrer sur l'éducation et l'emploi des jeunes dans un pays où plus de 75 % de la population a moins de 35 ans.

"J'en ferai une priorité élevée des politiques publiques, en concertation avec le secteur privé. Nous devons à cet effet revisiter les mécanismes existants, les améliorer et les rationaliser afin qu'ils répondent mieux aux besoins d'emploi et autres activités génératrices de revenus pour les jeunes."

Audit des compagnies minières

Au-delà des questions socio-économiques, le président Bassirou Diomaye Faye, qui a fait campagne sur le thème de la transparence de la vie publique et annoncé une reforme des institutions a promis "une démocratie renforcée" et "une politique hardie de bonne gouvernance économique".

Enfin, le nouveau chef de l'État a assuré vouloir engager un audit des secteurs pétrolier, gazier et minier tout en rassurant les investisseurs sur le fait qu'ils sont les "bienvenus" dans le pays.

"L'exploitation de nos ressources naturelles, qui appartiennent au peuple, fera l'objet d'une attention particulière de la part de mon gouvernement", a-t-il déclaré. "Je vais procéder à la divulgation de la propriété effective des entreprises d'extraction (et) à un audit de l'état des finances de ces entreprises".

Le premier projet pétrolier offshore du Sénégal devrait commencer à sa production à la mi-2024. Le projet Sangomar exploité par la compagnie australienne Woodside Energy devrait produire environ 100 000 barils de pétrole par jour.

Par : Grégoire SAUVAGE





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : France24
Commentaires : 0
Lus : 1194

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)