22-05-2024 07:00 - Campagne de dégagement des voies urbaines à Tevragh Zeina : Enjeux et réalités

Campagne de dégagement des voies urbaines à Tevragh Zeina : Enjeux et réalités

Le Quotidien de Nouakchott - La commune de Tevragh Zeina est actuellement le théâtre d’une vaste campagne de dégagement des voies urbaines obstruées par les vendeurs ambulants et les détritus.

Bien que le maire de Tevragh Zeina tente de s’attribuer la paternité de cette initiative, il est essentiel de reconnaître que cette campagne est en réalité orchestrée par plusieurs entités gouvernementales : le Ministère des Transports, le Ministère de l’Intérieur, l’Entreprise des Travaux et de l’Équipement Routier (ETER), l’Autorité des Transports et la commune de Tevragh Zeina.

Cette campagne, salutaire à bien des égards, vise à restaurer la fluidité de la circulation et à améliorer la qualité de vie urbaine. Toutefois, pour qu’elle soit réellement efficace et durable, il est crucial de trouver des solutions alternatives pour les vendeurs ambulants, les taxis et les tuk-tuk, afin qu’ils ne soient plus contraints d’obstruer les voies de circulation.

Il est nécessaire de leur offrir des solutions de rechange pour leur permettre de continuer leurs activités commerciales dont ils dépendent pour leur subsistance.

En parallèle, il est important de souligner que l’occupation illégale de l’espace public n’est pas seulement le fait des petits commerçants. Plusieurs banques de la place, telles que la Chinguitty Bank, la SGM, la BMI, la BPM et la BFI, ont également empiété sur le domaine public en transformant des espaces en parkings privés. Ces établissements ont clôturé des portions de terrain, les soustrayant ainsi à la circulation, sans être inquiétés.

Pour que la campagne de dégagement des voies urbaines soit perçue comme équitable et efficace, il est impératif que les autorités s’attaquent à toutes les formes d’occupation illégale, qu’elles soient le fait de simples vendeurs ambulants ou de puissants établissements financiers. Ce n’est qu’en adoptant une approche inclusive et équilibrée que cette initiative pourra véritablement transformer le paysage urbain de Tevragh Zeina.

Bien évidemment, cette campagne de dégagement des voies urbaines, bien que nécessaire, doit s’accompagner de mesures de soutien pour les personnes impactées afin de garantir un résultat positif et durable.

Il est crucial de créer des espaces de vente alternatifs et d’assurer que toutes les entités respectent l’espace public pour que Tevragh Zeina puisse devenir une commune mieux organisée et plus agréable à vivre pour tous ses habitants. La solution des marchés itinérants et hebdomadaires pourrait être une des solutions possibles.

Pour concrétiser les objectifs de cette campagne, plusieurs actions peuvent être mises en œuvre. Tout d’abord, il est crucial de créer des zones de commerce dédiées où les vendeurs ambulants peuvent s’installer légalement.

Ces zones devraient être bien situées pour garantir un flux constant de clients et offrir des infrastructures adéquates, telles que des abris, des toilettes et des points d’eau. Les vendeurs pourraient vendre chaque jour de la semaine dans l’une des Moughataa de Nouakchott dans un espace aménagé par les communes qui seront responsables de son nettoyage après coup.

En ce qui concerne les taxis et les tuk-tuk, l’établissement de stations de taxis et de points d’arrêt désignés peut aider à réguler le trafic et à éviter les embouteillages. Il est également possible de mettre en place des campagnes de sensibilisation pour informer les conducteurs des nouvelles régulations et des avantages qu’elles apportent en termes de sécurité et de fluidité de circulation.

Pour les établissements financiers et autres entreprises occupant illégalement l’espace public, les autorités doivent prendre des mesures pour récupérer ces espaces. Cela peut inclure des avertissements officiels, des amendes, ou même des actions plus directes si nécessaire. Il est important que la loi soit appliquée de manière équitable à tous, sans favoritisme, pour garantir la crédibilité et l’efficacité de la campagne.

De plus, la coordination entre les différentes entités impliquées – le Ministère des Transports, le Ministère de l’Intérieur, l’ETER, l’Autorité des Transports et la commune de Tevragh Zeina – est essentielle. La mise en place d’un comité de suivi peut aider à garantir que les actions sont bien planifiées et exécutées, et que les préoccupations des citoyens sont prises en compte.

Enfin, il est crucial d’impliquer la communauté dans ce processus. Les résidents de Tevragh Zeina doivent être informés des objectifs et des bénéfices de la campagne de dégagement. Organiser des réunions publiques, des campagnes d’information et des ateliers de consultation peut aider à obtenir le soutien et la coopération de la population.

Les citoyens doivent se sentir partie prenante de cette transformation urbaine pour qu’elle soit acceptée et soutenue à long terme.

En somme, cette campagne de dégagement des voies urbaines, si elle est menée de manière inclusive et équitable, peut transformer Tevragh Zeina en une commune plus ordonnée et agréable. Cependant, cela nécessite des efforts concertés, des solutions alternatives pour les personnes impactées, et une application stricte et équitable des régulations. Avec ces mesures en place, Tevragh Zeina peut devenir un modèle de gestion urbaine en Mauritanie.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 5650

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)