24-05-2024 10:29 - Mauritanie/Education : les enseignants rejettent les nouveaux critères d’attribution des primes

Mauritanie/Education : les enseignants rejettent les nouveaux critères d’attribution des primes

Future Afrique - Les enseignants de la coordination de l’enseignement fondamental et secondaire ont organisé, jeudi, un sit-in devant les locaux du ministère de l’Education nationale et de la réforme du système éducatif au cours duquel, ils ont exprimé leur rejet total de la nouvelle grille des critères d’attribution de la prime d’éloignement.

Les protestataires ont demandé la révision des critères d’attribution de la prime d’éloignement au profit de l’ensemble des fonctionnaires du secteur sur le terrain.

Prenant la parole, le secrétaire général du syndical indépendant des professeurs de l’enseignement secondaire membre de la coordination, M. Mohamed Mahmoud Ould Boudda, a déclaré que les enseignants sont sortis ce jeudi pour transmettre leurs revendications aux autorités concernées par l’enseignement et plus particulièrement au ministre de l’Education nationale et de la réforme du système éducatif.

Et, il a ajouté que parmi les doléances la révision des primes et indemnités et leur augmentation, l’octroi de logements décents et la distribution de parcelles à titre d’habitation aux enseignants.

Pour sa part, M.Khaled Ould Hacen membre du bureau exécutif du syndicat de la fédération générale des travailleurs de l’enseignement et coordinateur au niveau de la Moughataa de Toujounine, il a dit que le fait que le département de l’Education ignore les revendications légales du personnel de l’Education.

Poursuivant que le ministre doit apporter une solution aux problèmes et doléances des enseignants entre autres mettre augmentation des salaires, mettre l’enseignant dans des conditions favorables à l’exercice de son métier.

Il a rappelé que ses collègues de l’intérieur continuent de dénoncer les ponctions sur leur indemnité d’éloignement effectuées par le ministère.

Selon les informations qui nous sont parvenues de l’intérieur, des dizaines d’instituteurs et professeurs dans les villes de Rosso et Nouadhibou ont tenu, hier, mercredi 22 mai, à partir de 09 heures des sit-in devant les locaux des directions régionales et inspecteurs départementales de l'Education nationale pour exprimer leur désarroi.

Par N.F



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 905

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • niang2019 (H) 25/05/2024 03:08 X

    Moi personnellement, je demande immédiatement la démission du ministre de l'éducation. Par ce que depuis son arrivé dans ce secteur, l'éducation est en recule. Imaginez vous le budget de l'éducation cette année est augmenté 1 milliard mais jusqu'à présent il n'y a pas d'améliorer dans le secteur éducatif. Donc la faute est à lui. Il n'a qu'à quitter. Il faut mettre l'homme à la place qu'il faut. C'est à dire on ne quitte pas douane après la culture plus la santé pan ! L'éducation.