23-06-2011 01:34 - Mauritanie : vers la dépénalisation des délits de presse

Mauritanie : vers la dépénalisation des délits de presse

Le gouvernement mauritanien a approuvé mercredi, en conseil de ministre, un projet de loi annulant les dispositions de la loi sur la presse concernant la peine d'emprisonnement pour délit de publication, a appris Xinhua de source officielle.

"Le projet de loi introduit un allègement notable des entraves à la liberté de presse dans notre pays en supprimant les peines d'emprisonnement prévue dans certains articles de la loi 2006-017 en rapport avec l'injure et la diffamation envers les particuliers ", précise un communiqué du conseil des ministres.

Toutefois, le projet de loi, qui doit être soumis au parlement, maintient "les peines d'amendes prévues dans ces cas, dans le souci de protéger les victimes des actes diffamatoires", ajoute ce communiqué.

L'ordonnance No 2006-17 du 12 Juillet 2006 modifiée sur la liberté de presse prévoyait des peines d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à cinq ans pour délit de publication.

Le 20 juin dernier, un groupe de parlementaires mauritaniens avait proposé une révision de la loi sur la presse comportant l’abandon de l'emprisonnement pour délit de publication.

La dépénalisation des délits de publication constituait l'une des principales revendications des journalistes en Mauritanie.



Commentaires : 0
Lus : 1102

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)