29-09-2011 16:43 - Stoppez !

Stoppez !

La Mauritanie est un pays à cent pour cent islamique, multiracial et multiethnique. C’est un pays où la cohabitation date de millénaire. Pour des peuples qui ont toujours vécu dans une parfaite cordialité et fraternité, on doit renforcer leur lien au lieu de chercher à les disloquer.

Nous avons connu des passés agréable que nous avons partagé ensemble et des passés désagréables que nous avons surpassés. Nous sommes liés par un dénominateur commun, unificateur et pacifique : L’Islam. Tenons compte de ces quelques facteurs pour renforcer notre union et bâtir une Mauritanie meilleure.

Ce soit disant enrôlement, qui est en cours à mes yeux n’est qu’un facteur de déstabilisation. Je ne peux pas concevoir qu’un citoyen qui n’a de richesse que son pays et sa citoyenneté ce voit refuser sa nationalité pour des raisons honteuses.

Notre constitution ne dit-elle pas que tout enfant de père où de mère mauritaniens est automatiquement mauritanien ? Pourquoi remettre en cause la nationalité de quelqu’un dont l’un des parents est né hors du pays. Pourquoi recenser quelqu’un et refuser de le faire pour son frère de même père et de même mère pour la simple raison que le père est né à l’étranger ?

Arrêtons cette provocation, stoppons cet enrôlement qui ne dit pas son nom.

Pourquoi seule la couche noire plus singulièrement le Poular, le Ouolof, le Soninké rencontrent de sérieux problèmes pour se recenser ? On leur réclame des certificats de décès de leurs parents disparus bien avant l’indépendance ? pourquoi nous demande-t-on de revenir dans vingt jours ? Pourquoi tous les bureaux d’enrôlement sont dirigés par des beïdanes ? Stoppez. Vous n’êtes pas plus mauritanien que nous, si nous ne le sommes pas plus que vous, vous ne pouvez pas l’être plus que nous.

Nous peuples noir de Mauritanie, c’est à dire : Harrtani, Poular, Ouolof, Soninké et Bambara ne sommes pas des envahisseurs, ne sommes pas des venants d’ailleurs, nous sommes des autochtones. Arrêtez ces provocations, quant à nous refusons cette pratique avilissante ignoble de discrimination.

Pour ce qui est des harratine, ils sont plus proche des négros africains que des beïdanes. Le harrtani a toujours été considéré comme une propriété du maure et na jamais été un membre à part entière d’une quelconque tribu mais une bête de somme de cette tribu.

Vous ne pouvez pas constituez la majorité de la population de ce pays, ne trichez pas, un plus un est égale à deux

Sy Bocar ingénieur agronome
SG de IRA-Mauritanie section Rosso




"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée. 

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Source : Sy Bocar
Commentaires : 5
Lus : 2669

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • lamtooro (H) 03/10/2011 04:22 X

    Pendant que j'approvais l'avertissement du doyen Sy pour arreter toutes difficultes contre qui que ce soit en Mauritanie, je voulais aussi lancer un appel a ce que certains des commentateurs faisaient allusion en focussant trop sur Harantines, noirs, arabophones et la suggestion de quelqu'un comme quoi les haratins viennent des Bambaras.

    Mon addition a la table est une realite que l'on doit depasser completement mais ne jamais ignorer. Vous pouvez lire ces lessons d'histoire dans le lien suivant: http://fr.wikipedia.org/wiki/Haratins

    Encore, luttons tous pour l'unite nationale basee sur la justice, l'egalite et le respect de tous sans reference a la race, la couleur ou la localite.

    lamtooro.

  • lamtooro (H) 30/09/2011 02:01 X

    Je crois a cet avertissement du doyen Bocar de “stopper” et je veux l’attention de la gravite de parler de l’origine de telle ou telle ethnie de la population de la Mauritanie. Si l’on remonte a l’histoire, les Maures noirs sont venus des tous les cotes (Bambara, Soninke, Peulh, wolof…etct).

    Historiquement parlant, les Haratins peuvent être des descendants des Bafours, un peuple agropastoral noir qui vivait dans la région avant la désertification du Sahara (à partir de –2000) et l'arrivée des Berbères, d'autres des descendants d'esclaves originaires du sud de l'Afrique occidentale (Soudan).

    Selon la meme histoire, Les actuels peuples Wolof, Sérère et Toucouleur qui vivaient dans l'actuelle Mauritanie étaient également appelés Bafours par les Berbères auxquels ils se sont métissés ce qui présume une origine commune. Donc, nous etions tous de la meme famille et somme aujourdhui cette meme nation: La Mauritanie. 

    Soyons unis et menons ensemble cette lutte pour la construction d’une societe modele. Mefions nous de parler de l’origine car il sera question de qui etait le premier? Les noirs ou les autres?

    lamtooro

  • adile (H) 29/09/2011 23:45 X

    Bonsoir,
    Mon chère frère vous avez commencé par une bonne introduction, qui décrit bien la relations qui doit relier les frères comme musèlements, Car ce qu'importe dans l'islam c'est seulement les bonnes. Mais après cette bonne introduction je crois que vous avez exagéré en séparant les maures, Haratune, Poullar..ext.

    Ce genre de comparaison nourrit l’hostilité entre ces différents ethniques. Je trouve que les sages comme vous d’ailleurs devraient éviter ces genres de stigmatisations. Ce L'islam qui doit être notre seul référence !

    Pour Information la cheffe de bureau d'enrôlement de Toujounine est une sœur noire (Poullar) que je connais et que j'estime beaucoup.

  • Marcos Velez (H) 29/09/2011 23:35 X

    bravo mr le sage negroafricain quelle sagesse! la rim est terre des hommes libres, les mauri terre des turbanee, terre des hommes bleu, alor fichez leurs la paix kan

    a ce bilal lemdember je ne sai pa de koi il parle mai je l'escouse il en dehor de la terre rim

  • bilalsahibnabi (H) 29/09/2011 17:03 X

    Merci grand frère, quelle vérité, ne machons plus nos mots, l'heure de la vérité est arrivée

    Nous les Hratins nous savons bien que nous sommes des africains et non des arabes, mais bien, oublions l'histoire et formons ensemble la Mauritanie de demain qu'on soit arabes Hratines Alpulaar Soninkés Wolof et meme bambara, (car la majeur partie des Hratines sont d'origines bambara surpris pendant les razia de nos anciens maitres