19-11-2012 21:36 - Boghé : Tostan forme ses CGC sur la gestion des microcrédits.

Boghé : Tostan forme ses CGC sur la gestion des microcrédits.

Dans le cadre de l’exécution de son projet intitulé « renforcement des capacités des communautés mauritaniennes pour la promotion de l’abandon de l’excision », l’ONG internationale Tostan, en partenariat avec l’UNICEF et le MASEF, organise à partir de ce lundi 19 novembre 2012, à la Maison des associations de Boghé, un atelier de formation sur la gestion des fonds d’appui au développement au profit de 90 membres issus de 30 comités de gestions communautaires (CGC).

Cette formation qui s’étale sur trois jours a pour but de former les participants sur le droit du travail, la formation d’une AGR, les étapes de l’étude de faisabilité d’un projet, les éléments fondamentaux de la gestion des projets, les aspects de la gestion des ressources humaines et les techniques d’implantation des activités de microcrédits.

Peu avant l’ouverture officielle, le formateur M. Cheikh Diouf, conseiller pédagogique de Tostan qui traîne une longue expérience (il a instruit plus de 600 CGC) s’est adressé aux participants pour exprimer sa satisfaction de séjourner à Boghé pour la 2e fois depuis 2008 pour une formation du même genre, exhortant les participants à faire preuve de sérieux et d’abnégation pour en tirer le maximum de profit.

Ceux-ci ont exprimé leurs attentes par rapport à cette session à savoir s’initier aux notions élémentaires de gestion et échanger avec d’autres membres de CGC venus de milieux divers.

Après une évaluation des pré-requis des apprenants sur le microcrédit et ses modes d’accessibilité, M. Diouf a rappelé que les microcrédits sont de « petits prêts exclus du circuit économique accordés en milieu rural à des personnes démunies pour les aider à réaliser des activités génératrices de revenus ». C’est ainsi, a-t-il ajouté, que Tostan a élaboré un programme de microcrédit qui combine l’éducation à la pratique pour appuyer ses communautés cibles sachant que la satisfaction des droits fondamentaux de la personne est tributaire des moyens financiers.

La cérémonie d’ouverture de cette session de 3 jours a été surtout marquée par un échange d’allocutions entre le maire de la commune de Boghé, M. Bâ Adama Moussa, le coordinateur de Tostan en Mauritanie, M. Mamadou Baba Aw et la coordinatrice régionale du MASEF, Mme Toutou M/ Yacoub. L’édile a d’abord souhaité la bienvenue à ses hôtes avant d’indiquer que « cet atelier que la ville de Boghé a l’honneur et le privilège d’accueillir représente une étape importante dans la stratégie de lutte contre la pauvreté ».

Quant à Mme la représentante du MASEF, elle s’est dit persuadée que « cette formation ne manquera pas de renforcer les compétences des bénéficiaires surtout les femmes dans le domaine de la gestion des microcrédits » assurant que « le changement des mentalités passe obligatoirement par là ».

Enfin, le coordinateur de Tostan a d’abord présenté le contenu de la session puis remercié l’ensemble des 30 CGC présentes « qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite du programme dans la Wilaya ». Il a ensuite précisé qu’à l’issue de cette formation, « les CGC vont bénéficier de fonds pour appuyer leurs activités génératrices de revenus afin d’améliorer leurs conditions de vie en général et leur santé en particulier » avant de demander aux autorités administratives locales « de transmettre aux instances de décision les bons résultats obtenus durant l’évaluation à mi-parcours du projet ».

Dia Abdoulaye
camadia6@yahoo.fr


Avec Cridem, comme si vous y étiez...





Commentaires : 0
Lus : 1535

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)