31-08-2013 14:56 - Inhumation d’Ely Cheikh : la prière funéraire a fait polémique à Atar

Inhumation d’Ely Cheikh : la prière funéraire a fait polémique à Atar

Le Cheikh Mohamed El Hacen Ould Deddew a eu le privilège de diriger la prière funéraire lors des obsèques d’Ely Cheikh Ould Momma qui ont eu lieu hier à Atar. Plusieurs milliers de personnes ont assisté à cette prière. Le nombre dépassait peut être même la population d’Atar.

La prière terminée, une polémique éclata immédiatement : Certains Atarois n’étaient guère contents de voir Deddew dirigeait la prière funéraire. Pour deux raisons :

la première est liée à l’appartenance de Deddew au courant wahhabite alors que le défunt Ely Cheikh est un adepte du soufisme, un courant considéré comme anti-wahhabite. La seconde raison est liée au fait que la prière n’avait pas été dirigée par l’Imam de la mosquée d’Atar. Ely Cheikh de son vivant a toujours prié derrière l’imam en question.

D’autres Atarois par contre ont pris la défense de Deddew. Selon eux le Cheikh devait diriger la prière car l’affluence était telle que l’Imam de la mosquée d’Atar qui était venu en retard à la mosquée ne pouvait se frayer en chemin pour se retrouver en tête de la foule alors que Deddew se trouvait au bon endroit au moment.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 11
Lus : 4297

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (11)

  • antipervers (H) 02/09/2013 11:13 X

    @temporise
    Quand à nous, nous aimons la clarté (comme le coran) et les faits (comme le prophète) : Deddew est le Cheick de toutes les ambiguités et bien sûr ne se définit pas comme wahhabite, mais prend ses dollars à mi-chemin entre Ryad et Doha . Il ne se définit pas comme anti- soufi mais prêche insidieusement la mise à mort du soufisme. Il dit ne pas aimer les biens de ce monde, mais se fait le législateur de « l’islamisation » des biens mal acquis sous ould Taya ( conseiller en absolution islamique de banques et argent dont tous connaissent les sources).

    Deddew se veut sans étiquette car toute les étiquettes lui conviennent si elle peuvent contribuer à assouvir sa vanité qui voudrait fair de lui l’ incarnation de l’Islam en Mauritanie.

    Il peu aller se brosser la barbe !!!

  • temporise (H) 01/09/2013 23:09 X

    C'est Cheikh Dedew qui vous a dit qu'il est wahabiste ou c'est vous qui l'avez proclamé ainsi. Qui l'avez vous entendu traiter de mécréant. Nous aimons la conjoncture et le pretexte de repousser les gens.

  • antipervers (H) 01/09/2013 01:48 X

    Les musulmans sont unis quand il s’agit des dévotions à Dieu ! Mais les musulmans n’acceptent pas de suivre des hommes avides de pouvoir, qui veulent les dominer en se faisant représentants de dieu sur terre !! Ces frères des cheyatines, ne nous trompe plus par leurs citations orientées du coran. Ce Deddew qui décrédibilise pernicieusement les cheikhs du soufisme, pour ensuite venir s’incliner devant leur dépouilles, afin de profiter post mortem, de la popularité qu’il n’a pas réussi à leur enlever, est l’escroc en chef de la déviation de la parole de dieu vers l’ambition de pouvoir.

    Les musulmans ne se soumettent pas à des politiciens pour qui dieu est une simple ruse politique !

  • amiine (H) 31/08/2013 23:29 X

    Es'salamou eleykoum,

    les musulmans doivent rester unis comme nous l'exhorte notre CREATEUR et comme l'a si bien traduit dans les faits notre bien Prophète Mouhammad (SAW). il se trouve qu'on s'est divisé en groupes avec des noms dont ni DIEU ni Son Prophète (SAW) n'ont fait allusion. Contentons-nous de 'musulmans' car DIEU nous appelés ainsi dans le Coran et les livres relevés avant lui (voir fin chapitre 22, Pèlerinage). On ne peut trouver de meilleurs noms que ceux donnés par DIEU.

    wes'salamou eleykoum

  • ADONIS08 (H) 31/08/2013 17:32 X

    Polémique inutile et inopportune car le moment et les circonstances ne s'y apprêtent pas, certes c'est l'Imam d'Atar qui devait diriger cette prière mais hélas.

  • Marie13 (F) 31/08/2013 17:24 X

    D'aucuns se demandent qui a interet à semer la discorde entre Musulmans...

    Je pense pour ma part que les premiers àa voir sémé la discorde et continuent de la sémer ce sont bien sure las Wahabites. Cette secte qualifie systématiquement et traite comme non musulman, toutes personnes ne partageant pas leur opinion... d'où les assasinats de Musulmans qu'on voit à travers la monde musulman...

    Vous avez sans doute remarqué aue durant leur occupation du Nord du Mali, ces terroriste n'avaient qu'une et une seule priorité, détruire les mausolées des saints, nombreux dans ce pays et qu'ils assimilent des IDOLES!!!!

    On peut alors s'étonner à juste titre de voir un Wahabiste diriger la prière funéraire d'un érudit SOufiste... Sans doute un travail de récupération...

  • antipervers (H) 31/08/2013 17:21 X

    Même le cadavre d’un vénérable n’échappe pas à l’opportunisme de Deddew !!!

  • cheikhnasaadbouh (H) 31/08/2013 16:40 X

    salamou alaykoum
    je demande a la direction de Cridem de retire la photo qu ils ont mis pour notre grand guide ely cheikh yar7mou car cest une fausse, c est un travail de photo chop mediocre

    ---------------------

    Pas de problème Cheikhnasaadbouh, mais c'est la seule que nous avons et c'est d'ailleurs celle qui a été utilisé sur tous les autres sites également. Si vous en avez une à nous envoyer de meilleure qualité, nous la remplacerons aussitôt.

    Le webmaster
    webmaster@cridem.org

  • sahelien (H) 31/08/2013 16:00 X

    Pueriles querelles de chapelles orientales, sans rapport avec la terre africaine sur laquelle l'evenement a lieu......

  • Hamdoulah (H) 31/08/2013 15:43 X

    Débat bien stérile aux yeux du commun des mortel, à plus forte raison Allah SWAT ! Qu'il excuse au défunt, un point c'est tout. Pour le reste ce n'est que nos conjonctures d'ici bas qui ne prendront fin que quand nos bouches seront inéluctablement remplies du sable de la Tombe !!!

  • hathlele (H) 31/08/2013 15:16 X

    Je me demande qui a intérêt à semer la discorde entre les musulmans mauritaniens en particulier et les Musulmans en général? Ould Deddew s'est déplacé pour assister au vénérable et dirigeant souffiste Ely Chikh Ould Momma. Et Allah a voulu que çà soit lui qui se trouve au bon endroit. C'est un musulman. Et je vous signale le défunt est enterré à Amder et non ailleurs. Heureusement que ce n'est pas plus loin que çà... à Medine par exemple! Son corps n'est plus là, mais la Baraka reste éternellement.

    Professeur Sidi Ould Bobba
    Zoueratte.