14-07-2016 20:59 - Fête de l'indépendance des USA : Discours intégral de Larry André, Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Mauritanie

Fête de l'indépendance des USA : Discours intégral de Larry André,  Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Mauritanie

Us Embassy - Monsieur le Ministre des affaires étrangères et de la coopération,

Excellences, Mesdames Messieurs les Ambassadeurs,

Mesdames et Messieurs,

Invités d'honneur, chers amis et membres de notre famille

Marhaba, Welcome, Bienvenue à l’occasion de la célébration du 240ème anniversaire de notre Déclaration d'Indépendance.

En 1775, un conflit armé a commencé entre les forces américaines et britanniques suite au refus américain de payer des impôts au Parlement britannique dans lequel les Américains n’étaient pas représentés.

A cette époque seule une minorité d’américains voulait être indépendante de la Grande-Bretagne. Après la première année de guerre, ceux qui favorisaient l'indépendance étaient devenus majoritaire au congrès continental américain. Ils ont voté la Déclaration d’Indépendance le 2 juillet, 1776. Deux jours plus tard, c’est à dire le 4 juillet 1776, notre Indépendance fut proclamée au reste du monde.

Mohammed III, le Sultan du Maroc, fut le premier Souverain étranger à reconnaître notre indépendance en 1777. L’année suivante, la France a reconnu les États-Unis et a conclu une alliance militaire avec ce nouveau pays. L’Espagne et les Pays-Bas ont également offert leur soutien. La guerre a officiellement pris fin en 1783, sept ans après la signature de la Déclaration d'indépendance.

Notre histoire montre combien notre partenariat avec d'autres nations a joué un rôle clé dans notre développement. Notre partenariat avec la Mauritanie a commencé en 1960 lorsque, les États-Unis sous la Présidence de Dwight Eisenhower sont devenus le premier pays à reconnaître l'indépendance de la Mauritanie.

De manière générale les partenaires travaillent ensemble pour atteindre des objectifs communs. Ils apprécient les réalisations des uns et des autres et sont aptes à échanger les conseils.

Permettez-moi ici de passer en revue avec vous notre partenariat avec la Mauritanie au cours de l’année écoulée.

Dans le domaine de la sécurité, l’Armée de l’Air mauritanienne a accueilli le Symposium 2015 des Chefs d’Etat-major des Armées de l’Air Africaines à Nouakchott en septembre dernier. L'Armée de l'Air des Etats-Unis et l'Armée de l'Air de la Mauritanie ont organisé conjointement une manifestation similaire au début de cette année en Allemagne. Ces efforts fructueux soulignent le rôle de leadership qu’occupe la Mauritanie sur le continent africain dans le domaine de la promotion de la coopération et de la sécurité régionale.

En janvier 2016, la Mauritanie a co-organisé avec le Sénégal des sessions de formation militaires conjointes avec les États-Unis et 30 autres pays dans le cadre de l'exercice annuel, Flintlock.

L’Action Civil-Militaire de l'armée mauritanienne a achevé une formation avec leurs collègues militaires américains en avril dernier.

Nous avons également offert une formation à la police et aux autorités judiciaires de la Mauritanie sur des sujets tels que la sécurité des frontières, la gestion des scènes de crime, le blanchiment d'argent et la lutte contre la contrebande. Nous félicitons la Mauritanie pour les récentes saisies de drogue, et pour les arrestations et poursuites des narcotrafiquants.

Dans d'autres domaines de coopération, les États-Unis ont équipé la nouvelle Ecole d'Ingénieurs à Aleg, formé des chefs d'entreprises mauritaniennes sur la façon d'exporter vers les États-Unis, établie la coopération entre les Centres américains pour le contrôle des maladies et le Ministère mauritanien de la Santé et financé des projets de développement communautaires à travers le pays. Les États-Unis ont poursuivi leur travail avec les Nations Unies et les responsables mauritaniens, pour améliorer la sécurité alimentaire et pour répondre aux besoins des réfugiés maliens.

Depuis l'année dernière, nous avons parrainé pleinement le voyage de 27 Mauritaniens aux États-Unis dans le cadre de l'éducation et des échanges culturels. Ce fut le plus grand nombre que notre ambassade ai jamais envoyé d’un seul coup. Nous avons également augmenté notre programme de bourses d'études pour les jeunes mauritaniens qui souhaitent étudier l'Anglais. Constatant que la jeunesse mauritanienne manque souvent de compétences pratiques requises pour l'emploi dans la modernisation de l'économie du pays, les États-Unis et la Mauritanie ont travaillé ensemble pour améliorer son accès à l'enseignement technique et professionnel.

En tant que pays ami, nous nous félicitons des nombreuses réalisations de la Mauritanie au cours de l’année écoulée. Le déploiement d'un bataillon pour le maintien de la paix en République Centrafricaine, l'accueil continu des réfugiés maliens et la récente signature de l'accord tripartite sur le retour des réfugiés, et les progrès réalisés au cours de l’année dernière dans le cadre de la mise en œuvre du programme du G5 Sahel, basé à Nouakchott, sont les principales contributions de la Mauritanie à la paix et à la sécurité régionales. Je citerai, en plus, la Conférence Régionale de la Jeunesse organisée par le Ministère de la Jeunesse et du Sport en juillet dernier, et la Conférence Régionale sur la Lutte contre l'Extrémisme Violent parrainée par Son Excellence le Président en août dernier.

Après six ans d'attaques répétitives contre la Mauritanie par des extrémistes violents, le gouvernement mauritanien et ses forces de sécurité, avec la pleine participation des Ulémas et le peuple mauritanien, ont sécurisé leur pays. Aucun attentat depuis cinq ans. Masha'Allah! Malheureusement, mon pays ne peut offrir mieux. On m'a demandé une fois pourquoi les Etats-Unis ont envoyé, en août dernier, une aussi importante délégation à la conférence sur la lutte contre l'extrémisme violent qui s’est tenue à Nouakchott. La réponse est simple: nous avons beaucoup à apprendre du succès enregistré par la Mauritanie dans ce domaine.

La Mauritanie assume un rôle de plus en plus prépondérant dans les affaires internationales comme l’ont montré la Présidence Mauritanienne de l'Union africaine en 2014, la récente élection de plusieurs Mauritaniens à des postes de haut rang au sein de l'Organisation des Nations Unies, et, bien sûr, l'accueil du sommet de la Ligue arabe prévu dans quelques jours à Nouakchott.

Aussi, le président mauritanien a donné le bon exemple aux leaders africains et arabes en rejetant les propositions qui lui ont été faites en faveur d’un troisième mandat. Il a plutôt choisi de respecter la constitution mauritanienne.

La Mauritanie a franchi une étape importante en vue de préserver la richesse de ses ressources marines en lançant l'Initiative pour la transparence des pêches, en étroite collaboration avec des experts mondiaux et d'autres pays.

Ma famille et moi-même avons déjà pris deux fois l’avion à partir de l'aéroport international d’Oumtounsy. Cet impressionnant édifice moderne est encore une autre importante réalisation du gouvernement mauritanien qui est digne d'éloges.

Nous saluons également le succès de la Mauritanie dans la lutte contre l’esclavage et ses séquelles. La loi anti-esclavages de 2015 et sa mise en œuvre en 2016 par la mise en place des tribunaux régionaux et des poursuites anti-esclavagistes, promet enfin de libérer la Mauritanie de cette ancienne pratique et de ses vestiges. Cette année des prix prestigieux ont été décernés par le Secrétaire d'Etat des Etats-Unis John Kerry à trois leaders de la société civile mauritanienne, à savoir, Fatimata M'Baye, Brahim Bilal Ramdhane, et Biram Dah Ould Abeid. Nous encourageons le gouvernement et la société civile à travailler ensemble pour faire avancer les objectifs communs. Un bel exemple récent de cette approche est la coopération entre le Ministère de la Justice et SOS-Esclaves pour identifier les cas devant être jugés par les tribunaux anti-esclavagistes régionaux.

Mon pays a souffert récemment de tragédies liées aux effets de notre manque de cohésion sociale avec comme origine notre histoire sur l’esclavage et ses vestiges. Plusieurs amis mauritaniens ont exprimé leur solidarité avec le peuple américain. Comme je l’ai mentionné à cette occasion l’année passée, les histoires de nos deux pays ont de tristes similitudes. Comme la Mauritanie, nous luttons pour surmonter les séquelles de notre passé et pour construire un meilleur pays pour tous nos citoyens.

Bien entendu les partenaires ne sont pas tenus de suivre les conseils les uns des autres, mais ils examinent habituellement avec la plus grande attention les conseils l’un de l’autre. Au plus haut niveau du gouvernement des États-Unis on cherche régulièrement conseils auprès du Président mauritanien sur les questions de sécurité régionale. Nous recevons avec gratitude ces conseils et les appliquons habituellement à nos politiques. Par exemple, nous coordonnons étroitement en ce qui concerne le processus de paix au Mali.

De notre côté, nous offrons des conseils aux dirigeants mauritaniens sur des sujets tels que la promotion de l'investissement étranger. Le capital est lâche. Les gens ont tendance à ne pas investir leur argent quand il y a trop de facteurs inconnus. Le gouvernement peut supprimer certaines de ces craintes en appliquant systématiquement et équitablement la règlementation.

Je tiens à remercier mes collègues qui ont travaillé si dur pour organiser cette fête. Je tiens également à remercier ma mère, Kathleen Hoyt, pour avoir voyagé d'Austin, Texas, jusqu’à Nouakchott pour se joindre à nous, mon épouse Deborah et moi, au cours de cette cérémonie. Elle nous a entendus parler de la beauté de ce pays fascinant et de l'hospitalité de son peuple. Comme elle voulait découvrir la Mauritanie, elle s’est jointe à nous au cours de nos récents voyages à Kiffa et à Rosso.

J’aimerais vous présenter également nos invités d’honneur ce soir, le duo musical américain Greg Engle et Stephen Doster, ainsi que le trio mauritanien dirigé par Cheikh Lebyad. Cheikh, je tiens à vous remercier pour votre belle performance des hymnes nationaux mauritanien et américain. Grâce à leur amour partagé de la musique, ces musiciens ont construit un pont entre nos deux pays. Après tout, la Mauritanie et les Etats-Unis sont des voisins qui ne sont séparés que par un cours d'eau!

Je redonne maintenant le micro aux musiciens qui apportent tant d'inspiration et de joie à notre célébration. Je salue chaleureusement Greg Engle et Stephen Doster qui sont venus de mon état du Texas.

Vive le partenariat entre la Mauritanie et les Etats-Unis d’Amérique.

Larry André,

Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Mauritanie

Nouakchott, le 12 juillet 2016





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2270

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Mbarecksy (H) 15/07/2016 09:02 X

    Excellence, vous êtes en pays de culture Iguidi et on vous compris depuis belle lurette. Les menaces à peine voilées avec votre soutien aux extrémistes de IRA, à Biram et ses complices et votre injonction que le président Aziz ne rempile pas un 3 ème mandat, sont compris de tous. C'est le même scénario du sud Soudan qui a conduit à son implosion. De grace, laissez aux mauritaniens le soin de savoir ce qu'il veulent. Et vous comprendrez que cette campagne de communication pour IRA et son gourou Biram ne sert à rien. La très grande majorité des mauritaniens ont choisi Aziz et le choisiront pour un 3 eme mandat, s'il le désire...avec les moyens légaux d'un référendum! a moins que vos desseins inavoués sont juste de nous détruire....comme l'Iraq , comme la Syrie, comme le Liban, comme le Soudan...

  • hi (H) 15/07/2016 03:25 X

    Vous savez mieux que moi, dans le domaine de renseignement et pour gonfler quelqu’un, il faut utiliser le même langage que Mr Larry.

  • hi (H) 14/07/2016 20:50 X

    C’est une façon intelligente pour dire Aziz les USA ne vous soutiennent pas en cas de non-respect de la constitution de votre pays. IL va falloir céder la place au suivant !