24-12-2016 06:39 - Mouvements migratoires : Le Maroc premier en nombre d’émigrants dans le Maghreb [Graphe]

 Mouvements migratoires : Le Maroc premier en nombre d’émigrants dans le Maghreb [Graphe]

Yabiladi - Les mouvements migratoires ne cessent de progresser à travers les années impactant la majeur partie des pays du monde. Pew Research Center s’est penché sur la question et a publié une recherche, basée sur une comparaison entre les données de 1990, de 2000, de 2010 et ceux de 2015. Le point sur la partie réservée au Maroc et au Maghreb.

Le Maroc est le champion toute catégorie en nombre d’émigrants dans le Maghreb. Selon le célèbre centre de recherche américain, Pew Research Center, le nombre de Marocains ayant quitté le pays, pour raisons économiques, politiques, ou autres est passé de 1.590.000 en 1990 à 2.830.000 en 2015.

Toujours s’agissant des Maghrébins qui se sont envolés vers d’autres cieux, le rapport de Pew Research Center classe l'Algérie en 2ème position avec 910.000 d’émigrés en 1990 et 1.760.000 en 2015. La Tunisie occupe la troisième place avec 450.000 émigrants en 1990, et 650.000 en 2015.



En pourcentages, les émigrants marocains représentent 8% de la population marocaine en 2015, alors que ce taux n’était que de 6% dans les années 90. Les émigrants tunisiens ont continué de représenter 5% de la population de ce pays maghrébin entre 1990 et 2015, note le rapport, alors que le même pourcentage est passé de 7 à 3% pour les émigrants mauritaniens. Nos voisins algériens ont vu le taux varier de 3% en 1990 à 4% en 2015.

L’Algérie a le plus grand nombre d’immigrés au Maghreb, le Maroc est troisième

Les immigrés (personnes qui vivent dans un pays où ils ne sont pas nés, ndlr), sont, pour leur part, plus importants en nombre en Algérie, à en croire Pew Research Center. Le voisin de l’Est culmine avec 240.000 en 2015. Il est suivi par la Mauritanie, qui occupe la deuxième place avec 140.000 personnes. Quant au Maroc, le rapport de l’institut américain indique qu’ils sont 90.000 immigrés vivant dans les villes marocaines.

En pourcentages, les immigrés ne représentent que moins de 1% de la population du Maroc et de la Tunisie. En Mauritanie, les migrants représentent un taux de 3% de la population, poursuit la même source. L'Algérie a vu son pourcentage varier autour de 1% en 1990 jusqu'en 2015.



Pew Research Center révèle aussi plusieurs chiffres très intéressants, tel que les destinations prisées par les migrants dans le monde. Les Etats-Unis restent indéniablement le choix numéro 1 des citoyens du monde, avec 46,6 millions de migrants. Le pays de l’oncle Sam est suivi par l’Allemagne (12 millions de migrants) et la Russie (11,6 millions). Toutefois, 46,6 millions de migrants aux Etats-Unis ne représentent que 14% par rapport à la population.

Le rapport indique qu’aux Emirats arabes unis, au Qatar et au Kuwait, 3 personnes sur 4 sont de nationalité étrangère. Parmis les destinations les plus prisées on trouve également l’Australie avec 28% de personnes de nationalité étrangère sur son sol, et le Canada lui emboite le pas avec un pourcentage de 22%.

Plus loin dans le rapport, Pew Research Center évoque les réfugiés. Dans le monde, 60 millions de personnes sont réfugiées, ce qui amène l’institut américain à conclure qu’à peu près un individu sur 100 a fui son pays. Le conflit syrien, qui a débuté en 2011, a fait grimper le nombre de personnes déplacées.

Le document note qu’un cinquième de la population a fui, c’est à dire 12,5 millions de syriens. Quant au palestiniens, ils étaient 1,7 million en 1960 et sont à présent 16 millions disséminés un peu partout dans le monde, conclut le rapport.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1026

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)