20-11-2019 22:32 - Mauritanie : vers la création d’un pool de la société civile pour porter plainte contre Ecodev

Mauritanie : vers la création d’un pool de la société civile pour porter plainte contre Ecodev

Kassataya - Plusieurs membres de la société civile à Nouakchott exaspérés par le manque de transparence de l’ONG de développement ECODEV sont sur le point de se constituer en pool en synergie avec des ONG pour exiger une enquête par les autorités mauritaniennes au sujet du financement de 3 millions d’euros par l’UE.

C’est une affaire qui remonte à 2013 qui concerne le financement de 6 millions d’euros accordés par l’UE pour le Sénégal et la Mauritanie, moitié moitié pour les deux pays dans le cadre du projet Progrès Lait. Et depuis le Sénégal a réalisé toutes les activités prévues alors qu’en Mauritanie les bénéficiaires du projet piétinent et même semblent se tourner vers une omerta des dépenses.

A l’heure du bilan la contrepartie mauritanienne semble poser plus de problèmes que prévus. Le partenaire de la société civile s’oppose à cette demande en considérant seulement que les résultats attendus n’étaient pas au rendez-vous sans aucune preuve financière.

C’est un manquement grave à une clause de financement qui suscite indignation de plusieurs ONG en Mauritanie qui se mobilisent aujourd’hui pour exiger une enquête par les autorités mauritaniennes pour clarifier l’utilisation de ces fonds européens. Elles comptent même porter plainte contre ECODEV auprès des tribunaux de Nouakchott.

Une situation qui ne laisse pas indifférente la société civile mauritanienne qui soutient cette démarche et compte se constituer en pool pour porter la question à qui de droit à la presse nationale et internationale.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 6356

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Toumbaré (H) 20/11/2019 23:27 X

    Monsieur Kane, combien de fois et combien de millions d’Euros ont été détournés par les ONGs en complicité avec certains ministères ou ministres du gouvernement, si aujourd’hui ECODEV est indexé, est ce que les autres ONGs doivent s’inquiété, qui est derrière ces détournements, cet argent à servi à l’achats des chameaux et construit des villas en zone sûr. Tout mauritanien qui détournent les biens ou l’argent des Européens est un brave homme qui sait travaillé, pourquoi, parce qu’il vole ce qui ne l’appartient pas, ECODEV est la petite montagne qui cache la forêt. Monsieur Kane, je vous demanderai juste d’être souvent critique et de proposer des pistes et des voies de recherchent si cela vous chante, je trouve que vous êtes trop doux et très polie en exposant une situation que ce pays connait et qui est vrai, ceux qui détournent sont parmi nous et nous gouverne souvent.

  • alhagh (H) 20/11/2019 22:53 X

    Ce pays est extraordinaire; des ONG conduites par une détraquée mentale qui se plaignent d'une autre ONG qui s'est très fortement enrichi sur le dos du citoyen avec la complicité de partenaires et de fonctionnaires. Quel pays Al Hagh