11-04-2020 19:30 - Dans une déclaration, la CGTM déplore la situation des travailleurs migrants en Mauritanie

Dans une déclaration, la CGTM déplore la situation des travailleurs migrants en Mauritanie

L'Authentique - La Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM) a publié le 10 avril 2020 une déclaration dans laquelle elle plaide en faveur des travailleurs indépendants, ceux du secteur informel notamment, mais en faveur des travailleurs migrants qui doivent être traités au même pied d’égalité que les citoyens et qui semblent être exclus des trains de mesures socioéconomiques annoncés par le gouvernement.

"Notre pays, à l’instar de la communauté internationale, a répondu très précocement à l’appel de l’Organisation mondiale de la santé pour une réponse agressive, globale et coordonnée dans la lutte contre la pandémie du Covid 19, en mettant en œuvre des mesures de confinement, fermant leurs frontières et imposant les mesures nécessaires de distanciation sociale et incitant les gens à rester chez eux.

La CGTM déplore la brutalité de la rupture économique due à l’arrêt de plusieurs activités socioéconomiques, privant ainsi de revenus une partie importante des populations et des travailleurs en particulier, et fragilisant d’une manière extrême les travailleurs et travailleuses du secteur de l’économie informelle et de l’emploi domestique.

Dans ce cadre, la CGTM exprime ses vives préoccupations quant aux conditions de vie des travailleurs migrants et des membres de leur famille, qui subissent la même menace et y sont les plus particulièrement exposés, vivant au jour le jour des activités informelles, sans aucune protection sociale et souvent dans la promiscuité.

Conformément aux dispositions de la Convention n°143 de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur les travailleurs migrants que notre pays a ratifiée, le gouvernement doit garantir que le droit à la santé et à la protection contre la propagation du virus soit appliqué à tous et toutes, quels que soient leur statut, leur origine, leur âge, leur sexe. Il doit en outre veiller à ce que des mesures efficaces et globales fondées sur le principe de l’inclusion et de la non-discrimination soient prises et appliquées et, dont le meilleur moyen d’assurer la prestation est de mettre en place des services publics inclusifs et de qualité. Par conséquent, les mesures budgétaires des gouvernements pour une réponse coordonnée doivent donner la priorité aux services publics pour tous, y compris les migrants et les réfugiés sur leur territoire.

La CGTM lance un appel pressant au gouvernement pour des concertations et des consultations avec les organisations représentatives d’employeurs et de travailleurs, en vue d’élaborer et d’appliquer une politique sociale appropriée aux conditions et pratiques nationales pour que les travailleurs migrants et leur famille soient à même de bénéficier des avantages accordés à ses propres nationaux, tout en tenant compte, sans porter atteinte au principe de l’égalité de chances et de traitement, des besoins particuliers qu’ils peuvent avoir jusqu’au moment où leur adaptation à la société du pays d’emploi est réalisée.

Nous sommes conscients que tous les efforts entrepris porteront les résultats attendus parce que toute la population, y compris les migrants qui vivent en Mauritanie, bénéficient de la protection et de l’appui nécessaires leur permettant de faire face aux conséquences des mesures sanitaires face au Covid 19.

Nouakchott, le 10 avril 2020

Le comité exécutif de la CGTM





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 8103

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)