07-07-2020 19:30 - Des Cheikhs et Imams demandent le retrait du projet de loi sur la violence contre les femmes et les filles

Des Cheikhs et Imams demandent le retrait du projet de loi sur la violence contre les femmes et les filles

Adrar-Info - Des centaines de Cheikh de Mahadras, d’Imams, de cadres et de leaders de l’opinion publique, ont envoyé une lettre au président Mohamed Ould Ghazouani, pour demander le retrait du projet de loi sur la violence contre les femmes et les filles que le gouvernement a transmis au Parlement, pour adoption.

La lettre déclare: « Si le but de cette loi est de protéger les femmes, notre Chariaa (loi islamique) et notre système juridique basé sur elle – par la grâce de Dieu - protège tout le monde, exige de lever l’injustice contre toute personne opprimée et accorde à chacun tous ses droits, si nous mettons cette Chariaa en œuvre correctement et sérieusement.»

La lettre souligne que le projet de loi, encourage « la désintégration des familles, et ouvre la voie aux stupides, hommes et femmes, l’occasion d altérer la société et la transformer en blocs de combat rivaux.»

La lettre indique également que le projet de loi comporte « de nombreux articles contraires à la loi et contraires aux coutumes et aux traditions morales de la société ».

La lettre reprend les articles du projet de loi, corrigeant bon nombre d’entre eux ; les considérant en violation des textes islamiques, selon les signataires.

La lettre est signée par plus de deux cents cheikhs de Mahadras et des imams, en plus de centaines de notables, cadres, médecins, ingénieurs, étudiants, chercheurs, enseignants et autres

Source : https://alakhbar.info/?q=node/26558

Traduit par Adrar.info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 4062

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • Belphegor (H) 08/07/2020 15:58 X

    @Marrakech Les lois religieuses ont toujours prôné la protection et l'assistance aux couches défavorisées, c'est plutôt son application a lettre qui pose problème a certains...Votre reaction est très déplacée et limite blasphématoire.

  • Marrakech (F) 08/07/2020 07:46 X

    A quoi sert une religion si elle ne protège pas les plus faibles et les plus vulnérables ? ? ?

  • bleil (H) 07/07/2020 23:33 X

    NOUS AVONS D'autres chats à fouetter… la crédibilité de l'Etat, la bonne gestion des ressources du pays, Tasiast, SNIM, l'éducation et la santé des populations ! autant de préoccupations beaucoup plus importantes que des barbus en quête de notoriété ...

  • Terrier (H) 07/07/2020 23:10 X

    Ces barbus demanderont bientôt l’arrêt de toute manifestation culturelle, ou d’expression publique de la joie ! Il y’a déjà des tribus qui appliquent déjà ce principe au cours de leur mariage ! L’intérêt de la nation sur ce plan est que l’état prenne rapidement certaines décisions courageuses avant qu’il ne soit trop tard !! A bon entendeur salut....

  • Nathaliekoah 2 (H) 07/07/2020 22:22 X

    Il faut raser et castrer , ces pédophiles qui se marient avec des filles mineures.

  • lass77 (H) 07/07/2020 21:14 X

    Des vrais mounafikhs dans ce pays. Dépuis quand la charia est appliquée dans ce pays ? Certains vivent dans le monde de bisounours en s'opposant à une loi qui est censée protéger les femmes ou filles. On a pas besoin d'inventer d'ailleurs une loi, il suffit d'appliquer la justice et cela dans tous les domaines , on n'en serait pas là. Bref on n'est pas en Arabie Saoudite ici.